L'Afrique que on veut

COMMUNICATION : Construction de l’autoroute Abidjan-Lagos

Il y a 15,6 milliards de dollars qui sont disponibles pour accélérer la construction de l’autoroute Abidjan-Lagos. Par T. Boniface

Avec l’annonce faite vendredi dernier par le Président de la Banque Africaine de Développement (BAD), l’ambitieux projet d’autoroute Abidjan-Lagos devrait connaître un coup d’accélérateur. Akinwumi Adesina a déclaré que la banque panafricaine a mobilisé une enveloppe de 15,6 milliards de dollars, nécessaire à la construction de l’axe routier.

Longue de 1081 km, l’autoroute Abidjan -Lagos est un projet intégrateur qui reliera les deux principales villes de l’Afrique de l’Ouest et dont l’axe routier couvre 75% des activités commerciales de la région. Ledit autoroute débutera à l’Est d’Abidjan, et se terminera au Mile 2 au Sud-Ouest de Lagos. L’enveloppe nécessaire à la réalisation de cet ambitieux projet est évaluée à 15,6 milliards de dollars. Un investissement que la Banque Africaine de Développement (BAD) indique avoir déjà obtenu. C’est son président Akinwumi Adesina qui en a fait l’annonce. Il faut dire que l’autoroute Abidjan-Lagos a suscité un vif intérêt des investisseurs privés, publics et institutionnels lors des réunions virtuelles « Africa Investment Forum » tenues les 15,16 et 17 mars 2022.

Pour Akinwumi Adesina, les investisseurs misent sur un projet porteur. Le corridor Abidjan-Lagos permettra de connecter les villes et les ports les plus dynamiques de l’Afrique de l’Ouest, de créer des opportunités, de stimuler le transport. Il relie les capitales de cinq Etats de l’Afrique de l’Ouest (la Côte d’Ivoire, du Ghana, du Togo, du Bénin et du Nigéria). Cette infrastructure augmentera en outre le commerce et l’intégration dans la zone en offrant un accès portuaire maritime aux pays enclavés comme le Burkina-Faso, le Mali, le Niger et le Tchad et contribuera à l’accélération la mise en œuvre de la ZLECAf, forte de ses 1,3 milliards de consommateurs.

3 tronçons sont prévus pour la construction de cette autoroute à 2 ou 3 voies. Il s’agit des axes Abidjan (Côte d’Ivoire) -Takoradi (Ghana) long de 295 km ; Takoradi (Ghana) -Akanu (Ghana) de 466 km et Noepé (Togo)-Cotonou (Bénin)-Lagos (Nigéria) long de 320 km. Au total 8 postes frontières seront construits le long de cet axe routier. Les travaux sont prévus pour durer 6 ans.

Auteur: MANZI
7

0 Commentaires

Laissez un commentaire

RwandaPodium © All Rights Reserved. Powered by thesublime.rw