L'Afrique que on veut

HAVARD : L’Université de Harvard nomme sa première présidente noire

Considéré par nombre de classements comme le meilleur établissement d’enseignement supérieur de la planète, Harvard a annoncé le 15 décembre la nomination à sa tête de Claudine Gay, qui devient ainsi sa première présidente noire. Par Forbes

Claudine Gay, nouvelle Présidente de Havard

Fille d’immigrés haïtiens, professeure d’études africaines et afro-américaines, Claudine Gay était jusqu’à maintenant la doyenne de la faculté des arts et des sciences de Harvard. Dans le communiqué précité, le président sortant d’Harvard, Lawrence Bacow, a longuement fait l’éloge de sa collègue, qualifiant celle-ci “[d’excellente] dirigeante universitaire avec un esprit vif [et]de grandes compétences en leadership et en communication [ainsi qu’un] excellent jugement […]”.

Cette spécialiste des politiques des minorités aux Etats-Unis a par ailleurs “fondé et dirigé l’Initiative sur les inégalités en Amérique à Harvard, un travail multidisciplinaire visant à dynamiser l’enseignement et la recherche de Harvard sur les inégalités sociales et économiques”, a pour sa part rappelé Penny Prytzker, la présidente du comité de sélection de la nouvelle dirigeante d’Harvard, qui prendra officiellement ses fonctions en juillet 2023.

S’engager et être au service du monde

Dans la foulée de sa nomination, Claudine Gay a pour sa part souligné la nécessité pour l’université de s’engager davantage dans le monde. « Harvard a le devoir de se pencher, de s’engager et d’être au service du monde », a ainsi exhorté la nouvelle présidente qui, outre-Atlantique, rejoint une cohorte de plus en plus étoffée de femmes à la tête de renommés établissements d’enseignement.

Plus tôt cette année, Dartmouth et l’université de Pennsylvanie avaient également nommé des femmes à leur tête, rejoignant ainsi Brown et Cornell.

Auteur: MANZI
35

0 Commentaires

Laissez un commentaire

RwandaPodium © All Rights Reserved. Powered by thesublime.rw