L'Afrique que on veut

“QATARGATE” : MARIA ARENA EURODÉPUTÉE DÉMISSIONNE

Maria Arena a annoncé sa démission de la présidence de la sous-commission Droits de l’homme du Parlement Européen mercredi le 11 janvier 2023. Ce départ fait suite aux révélations sur des soupçons de corruption et d’ingérence au sein des institutions européennes par le Qatar” Qatargate”. Par Gérard Rugambwa

La députée européenne, Maria Arena, est citée comme proche de Pier Antoni Panzeri et du Dr Denis Mukwege. (Photo archives)

Marie Arena aurait oublié de mentionner un voyage au Qatar en mai dernier. Son séjour de deux jours a été organisé par le comité qatarien des droits de l’homme pour des travaux autour du thème” L’Europe et les droits humains.”

Ce voyage a été imputé au budget du gouvernement qatari mais le Parlement Européen n’a pas été averti comme l’exige le réglement. Selon Marie Arena, il s’agit d’un oubli de son secrétariat.

Quelques jours plus tard, un communiqué au nom de la sous-commission présidée par Maria Arena saluait les progrès enregistrés en matière des droits des travailleurs au Qatar.

La députée européenne, Maria Arena, est citée comme proche de Pier Antoni Panzeri et de l’Association Sans But Lucratif (ASBL) “Fight Impunity”. Cette association serait au cœur du système de corruption organisée autour de contacts qataris et probablement d’autres.


La Sous commission des droits de l’homme au parlement Européen, sous la présidance de Maria Arena, invitait souvent Dr Denis Mukwege à participer à ses travaux. (Photo archives)

Pier Antonio Panzeri, est le fondateur de l’association de défense des droits de l’homme “Fight impunity” dont Dr Denis Mukwege est membre du Conseil d’administration honoraire.

Le 4 juin 2021, Fight Impunity a organisé une conférence intitulée “La lutte contre l’impunité, un défi pour l’UE.” Parmi les participants figuraient Dr Denis Mukwege (virtuel), Maria Arena et Panzeri, et d’autres…

La Sous commission des droits de l’homme au parlement Européen, qui était présidée par l’Eurodéputée belge, Maria Arena, invitait souvent Dr Denis Mukwege à participer à ses travaux.

Cette élue européenne s’est ainsi illustrée comme le relais de Kinshasa et du Dr Denis Mukwege sur le conflit armé actuel à l’Est de la RDC, mais aussi dans les immixtions occidentales dans le dossier Rusesabagina.

Son assistante, Donatella Rostagno, a travaillé aussi pour Fight impunity. Elle était modératrice des événements organisés autour du Dr Denis Mukwege par la même organisation. Ses bureaux ont été perquisitionnés dans cette affaire.

En plus d’être un soutien direct des idêes du Dr Mukwege, Maria Arena a assistê aux êvênements de la Lucha. Cette organsation soutenue êgalement par Fight impunity est citêe aujourd’hui dans le dernier rapport des Nations Unies pour incitation à la haine.

“Fight Impunity” dans les coulisses…

Concernant l’enquête en cours, il s’est avéré que Marie Arena et Pier Antonio Panzeri ont eu au moins 389 contacts téléphoniques entre décembre 2021 et septembre 2022. Et 437 contacts ont aussi été établis entre Francesco Giorgi, qui travaillait pour l’ASBL Fight Impunity également, et Marie Arena sur la même période.

Cette organisation de l’Italien Pier Antonio Panzeri, ancien commissaire Européen (1995-1999), déclare “promouvoir la lutte contre l’impunité pour les violations graves des droits de l’homme et les crimes contre l’humanité”. Cependant elle n’est pas vraiment connue.


Pier Antoni Panzeri se trouve actuellement en prison en attendant son son procès. (Photo archives)

Elle ne figure pas sur le registre de transparence. Cette base de données permet d’identifier les organisations cherchant à influencer l’orientation des politiques européennes, les intérêts qu’elles défendent et le budget qu’elles allouent à ces opérations d’influence.
Pier Antonio Panzeri de Fight Impunity aurait su bien exploiter son réseau tissé pendant ses 15 ans passés à Strasbourg et Bruxelles pour exercer une certaine influence discrète sur la prise des décisions du Parlement Européen. Peut-être aussi en graissant la patte des décideurs en cas de besoin.
Pier Antoni Panzeri se trouve actuellement en prison en attendant la fin de l’enquête et le début de son procès dans le cadre du scandale “Qatargate”.

Auteur: MANZI
17

0 Commentaires

Laissez un commentaire

RwandaPodium © All Rights Reserved. Powered by thesublime.rw