L'Afrique que on veut

RDC : La mauvaise gouvernance en tout : le Stade des Martyrs n’est pas homologué selon la .

La mauvaise gouvernance congolaise qui ne date pas d’aujourd’hui est une gangrène qui a entamé déjà la sous-région, mais risque d’affecter toute l’Afrique. Le cas des stades du pays non homologués qui deviennent le casse-tête de la CAF.

Le stade des Martyrs doit être fermé pour épargner les footballeurs de blessures à répétition car il est de plus en plus un danger permanent pour les footballeurs et ne cesse de tuer leurs talents.

A un mois et demi de la réception de la Mauritanie fin mars à l’occasion de la 3e journée des éliminatoires de la CAN 2023, la RDC est sous la menace d’une délocalisation du match. La semaine dernière, la Confédération africaine de football (CAF) a en effet effectué une visite d’inspection qui a conclu que le Stade des Martyrs de Kinshasa et le Stade Kibassa-Maliba de Lubumbashi ne sont toujours pas aux normes et ne pourront par conséquent pas accueillir cette rencontre.

Cette information constitue la goutte de trop pour l’ailier des Léopards, Paul-José Mpoku, qui a poussé un coup de gueule retentissant ce vendredi sur Instagram. « Aujourd’hui, nous apprenons avec désolation mais sans surprise la non-homologation du stade des Martyrs pour les matchs internationaux. Comment un stade aussi mythique et qui a fait rêver tant de générations de sportifs congolais a pu tomber dans un tel état d’abandon ? », s’est interrogé le joueur d’Incheon United en Corée du Sud. « Toutefois, rien d’étonnant car l’état de ce stade est à l’image de notre football : on bricole, on rafistole en façade mais une fois que l’on gratte un peu… C’est le néant et la désolation. »

Les Léopards au bord du gouffre

L’ancien joueur du Standard de Liège a poursuivi en égratignant les autorités congolaises : « Il est plus que temps de tirer la sonnette d’alarme et que des états généraux de notre football soit organisés avec des personnes compétentes et passionnés pour le Congo ! Les autres pays y arrivent, nous pouvons dès lors le faire : pour nous, pour nos jeunes, nos enfants afin de recommencer à faire rêver tous les amoureux du ballon rond dans notre pays. » Des mots forts alors que les élections pour la présidence de la Fédération congolaise de football (Fecofa) devraient se tenir dans les prochains mois.


Le Stade Kibasa Maliba de Lubumbashi est depuis plus de six mois, en pleine réhabilitation et rénovation.

Pour rappel, la RDC a très mal débuté les éliminatoires de la CAN 2023 avec deux défaites face au Gabon (0-1) et au Soudan (2-1) qui ont conduit au limogeage du sélectionneur Hector Cuper, remplacé par le Français Sébastien Desabre. Déjà absents de la précédente édition, les Léopards se retrouvent donc dans la quasi obligation de prendre au moins 4 points lors de la double confrontation contre la Mauritanie en mars pour rester en vie.

Auteur: MANZI
2

0 Commentaires

Laissez un commentaire

RwandaPodium © All Rights Reserved. Powered by thesublime.rw