L'Afrique que on veut

RWANDA : UN PRÊT POUR NUMÉRISER LES SERVICES PUBLICS ET SOUTENIR L’INNOVATION

Le Rwanda a amorcé une transition numérique de grande ampleur ces dernières années. Pour l’accompagner dans la numérisation de ses services publics et le soutien d’innovations à fort potentiel, comme les drones, un prêt de 37 millions d’euros vient d’être signé avec le groupe AFD.

Le Rwanda a mis en place de nombreuses réformes ces vingt dernières années en vue d’améliorer sa compétitivité économique. Par ailleurs, la fourniture de services de qualité et de services à la clientèle dans les secteurs public et privé est une priorité de sa Stratégie nationale de transformation (2017-2024).

Mais les besoins en termes d’infrastructures restent importants. Les services publics sont encore entravés par des réseaux informatiques obsolètes et le potentiel d’utilisation des données géospatiales – informations enregistrées en liaison avec des indicateurs géographiques – n’est pas suffisamment exploité.

Moderniser les administrations

L’AFD soutient ces priorités via un prêt de 37 millions d’euros, ainsi qu’une subvention de 1,2 million d’euros pour mobiliser l’expertise française dans la mise en œuvre des projets. Ce soutien permettra de moderniser et d’harmoniser les infrastructures réseau des administrations centrales et locales, en particulier celles ayant des interactions directes avec les citoyens (districts et bureaux de secteur, hôpitaux et autres agences gouvernementales).

La numérisation des services représente un gain de temps considérable pour les usagers, que ce soit pour l’obtention d’un certificat de naissance ou de résidence, une prise de rendez-vous médical ou le paiement d’une amende.

Pour le Dr Uzziel Ndagijimana, ministre des Finances du Rwanda, « le financement que nous venons de signer avec l’AFD nous permettra d’améliorer la capacité du gouvernement à fournir des services aux citoyens. Nous pourrons aussi mieux soutenir l’innovation et le développement économique sur la base de données géospatiales et générées par des drones. »

Investir dans le géospatial
Un centre géospatial (GeoHub) sera également mis en place et géré par l’Agence spatiale rwandaise. Il permettra d’améliorer la conception, le suivi et l’évaluation des politiques publiques dans des domaines comme l’urbanisme, la réponse aux catastrophes naturelles, la santé ou l’agriculture.

Les drones, un secteur prometteur

L’utilisation de drones ayant fait ses preuves au Rwanda, notamment pour livrer du sang et des médicaments, aider l’agriculture de précision ou inspecter des lignes électriques, le gouvernement souhaite accélérer le développement de l’industrie des drones dans le pays.

Le prêt de l’AFD servira à financer la construction d’un centre d’excellence pour les opérations de drones, le Drone Operations Center (DOC). Basé à Huye dans le sud du Rwanda, il permettra de tester de nouvelles utilisations pour l’industrie. Le DOC sera géré par une entreprise privée.

« Nous nous réjouissons de la signature de ce nouveau projet, premier financement de l’AFD au Rwanda dans le secteur du numérique, explique Arthur Germond, directeur de l’AFD au Rwanda. Parce qu’il permettra de fournir des services publics de qualité dans les institutions clés du pays, ce projet contribuera à réduire les inégalités en termes d’accès aux services entre la capitale et le reste du pays. Il rendra également le pays plus attractif et créera des opportunités économiques dans la région de Huye grâce au soutien à l’industrie des drones. »

Les études de faisabilité de ce projet ambitieux ont été financées par le Hub D4D, plateforme de l’Union européenne qui vise à réduire la fracture numérique grâce à une coopération avec des partenaires internationaux.

Auteur: MANZI
9

0 Commentaires

Laissez un commentaire

RwandaPodium © All Rights Reserved. Powered by thesublime.rw