L'Afrique que on veut

AFRIQUE : Les partenariats public-privé : une solution pour financer les infrastructures en .

Les pays africains doivent investir dans les infrastructures de manière plus judicieuse en privilégiant les partenariats public-privé. Ces alliances sont essentielles pour attirer les investissements nécessaires à leur développement. Par Mounia Kabiri Kettani

L’Afrique doit investir environ 100 milliards de dollars par an dans les infrastructures si elle veut tirer parti de son potentiel économique. Mais, dans un contexte où les ressources financières publiques sont souvent limitées, les partenariats public-privé offrent une opportunité de mobiliser des capitaux privés pour financer des projets d’infrastructure, de développement industriel et d’autres initiatives économiques majeures.

Présente lors de la 1re édition africaine du forum Bloomberg New Economy tenu à Marrakech, Claudine Uwera, ministre d’Etat chargé de la planification économique planning, de la République du Rwanda a expliqué que ces partenariats permettent aux gouvernements de partager les risques et les coûts avec le secteur privé, tout en bénéficiant de son expertise et de ses ressources.

Clés de succès

Toutefois, pour que les partenariats public-privé puissent véritablement fonctionner et atteindre leurs objectifs, Hamza Kabbaj, directeur général de la société générale des Travaux du Maroc (SGTM) insiste sur la nécessité d’une vision claire et d’un environnement propice à la confiance et à la collaboration.

« Les investisseurs privés ont besoin de stabilité réglementaire, de transparence et d’un cadre juridique solide pour s’engager dans des projets à long terme », note t-il ajoutant que « les gouvernements africains doivent ainsi mettre en place des politiques cohérentes et favorables afin de soutenir ces partenariats et stimuler la croissance économique du continent »

Cela implique de mettre en place des incitations fiscales attrayantes, des réglementations claires et transparentes, ainsi que des mécanismes de résolution des litiges efficaces. Les experts estiment qu’en favorisant un environnement de confiance, les gouvernements pourront attirer davantage d’investisseurs et encourager la participation active du secteur privé dans le développement économique de l’Afrique.

Pour Ayaan Zeinab Adam, directrice générale d’AFC Capital Partners, les avantages potentiels des partenariats public-privé sont nombreux. « En plus de mobiliser des capitaux privés, ils favorisent le transfert de savoir-faire, la création d’emplois, le renforcement des capacités locales et la stimulation de la croissance économique », souligne-t-elle ajoutant aussi qu’ils permettent également de répondre aux besoins d’infrastructures essentielles, tels que les transports, l’énergie, les télécommunications, qui sont des catalyseurs clés du développement ».

Au final, les experts estiment que les partenariats public-privé se positionnent comme un catalyseur essentiel pour façonner l’avenir prometteur de l’Afrique et relever les défis de développement avec succès.

Auteur: MANZI
8

0 Commentaires

Laissez un commentaire

RwandaPodium © All Rights Reserved. Powered by thesublime.rw