L'Afrique que on veut

BURKINA FASO – RUSSIE : Les Deux Pays se Courtisent Malgré l’Ancien Maître Colonial.

Le premier ministre burkinabé Kyélem Apollinaire de Tambèla serait parti discretement à Moscou en passant par Bamako pour brouiller les pistes selon Benjamin Roger

Il est certain que le Burkina Faso voudrait développer sa coopération avec la Russie pour mieux lutter contre les groupes armés du Nord du pays. Les contacts entre la Russie et le Burkina Faso sont facilités par le Mali qui lui les entretiens depuis un certain temps.

Pour un pays faisant partie de la Françafrique, ces genres de contacts reste un tabou, que le mali a franchi, mais que le Burkina veulent aussi entreprendre.

Selon une source régionale, Kyélem Apollinaire de Tambèla souhaiterait acquérir du matériel militaire. De leur côté, des responsables français considèrent que ce voyage pourrait, aussi, permettre de rencontrer des cadres de la société militaire privée Wagner, qui opère au Mali depuis fin 2021.

Il n’y a que les imbéciles qui ne changent pas d’avis !

En effet dans une interview, début octobre dans un quotidien L’Observateur Paalga, le nouveau Premier ministre avait montré sa méfiance vis-à-vis de Moscou. « La Russie est plus exploiteuse que la France ; demandez des nouvelles à la Somalie, à l’Ethiopie et à l’Angola », disait l’avocat. Sur la télé burkinabé BF1 le 9 octobre il estimat qu’il était difficile de rompre avec la France. « Tout le système d’enseignement est basé sur le français. Nous parlons le français. Nous n’allons pas apprendre une autre langue. Nous pouvons effectivement cependant diversifier nos partenariats », indiquait alors le futur Premier ministre de la transition.

Il est aussi fort possible que le nouveau premier ministre arrive à exploiter les facilités russes sans déplaire à la Françafrique qui n’en a pas besoin pour le moment.

Auteur: MANZI
13

0 Commentaires

Laissez un commentaire

RwandaPodium © All Rights Reserved. Powered by thesublime.rw