L'Afrique que on veut

CONGO -RWANDA : Visite d’Etat de Paul Kagame à Brazzaville

Le président rwandais Paul Kagame est à Brazzaville ce lundi pour une visite de 72 heures. Il fera un discours devant le parlement congolais, avant de visiter des projets agropastoraux en compagnie de son hôte Denis Sassou N’Guesso.

Le président rwandais Paul Kagame est à Brazzaville ce lundi pour une visite de 72 heures. Il fera un discours devant le parlement congolais, avant de visiter des projets agropastoraux en compagnie de son hôte Denis Sassou N’Guesso.

Malgré les 40 ans d’établissement de leurs relations bilatérales, Brazzaville et Kigali ne se sont en réalité rapprochées qu’en début des années 2010. Paul Kagame en sera à sa quatrième visite, et la dernière remonte à octobre 2016.

Sur le plan politique, la République du Congo et le Rwanda ont en commun plusieurs intérêts. Le politologue Constant Ebara Pea estime le Congo-Brazzaville est un pays stratégique pour le Rwanda dans la zone CEEAC (Communauté économique des Etats de l’Afrique centrale).

« Déjà, nous hébergeons sur notre territoire, depuis 1997, une partie importante de la communauté rwandaise qui sont des réfugiés. Ces réfugiés étaient un sujet de préoccupation pour le gouvernement rwandais », indique le politologue.

Il ajoute : « Le Rwanda a ouvert en 2013 son ambassade au Congo. Cette ambassade couvre non pas seulement les pays de la CEMAC, mais aussi certains de la CEEAC. Ce qui montre l’importance du Congo pour le Rwanda ».

Les perspectives sont encore plus heureuses sur le plan économique. Et le Rwanda profite bien de ces échanges avec le Congo qui reste un pays importateur. L’analyste économique Alphonse Ndongo, cite quelques domaines de coopération économique entre les deux pays.

« Il y a le tronc entre les vivres en provenance de Kigali et le pétrole que produit le Congo-Brazzaville. Mais ce qui a plus prospéré, c’est accord du trafic aérien entre les deux pays. Et la compagnie nationale RwandAir dessert déjà trois fois par semaine Brazzaville », affirme l’analyste économique.

Selon Alphonse Ndongo, le Rwanda s’apprête à apporter des investissements importants dans une zone économique spéciale construite dans le nord de Brazzaville.

« Le holding Cystal Vindior, qui est une propriété du Fonds d’investissement de Kigali et du Front patriotique rwandais, entend miser plus de 110 milliards de francs CFA dans le cadre de la zone économique de Maloukou », souligne-t-il.

Mais, le Rwanda et le Congo, ce n’est de l’histoire complète si on n’évoque pas la question des réfugiés. Ils y sont quelques 8.600, sans statut depuis 3 ans. Le directeur exécutif du Centre d’action pour le développement, Trésor Nzila Kendet appelle les deux chefs d’Etat à avoir un regard sur la question.

« Ils sont, à tout moment, arrêtés par la force publique, rançonnés et battus. Ils vivent des tracasseries policières et administratives au jour le jour », dénonce l’activiste des droits de l’homme qui estime que « l’appui du gouvernement congolais et du HCR en vue de faciliter l’intégration des réfugiés rwandais est très faible ».

Paul Kagame qui est arrivé en matinée à Brazzaville devrait s’adresser devant le parlement en début d’après-midi. Mardi, il signera plusieurs accords économiques avec son homologue Denis Sassou N’Guesso.

Auteur: MANZI
6

0 Commentaires

Laissez un commentaire

RwandaPodium © All Rights Reserved. Powered by thesublime.rw