L'Afrique que on veut

ENVIRONNEMENT : Électrifier Plus de 100 000 Motos au Rwanda

Le Rwanda ultra-vert veut faire quelque chose pour ses dizaines de milliers de taxis-motos qui polluent constamment l’air, mais aussi une société singapourienne (REM) vendant des motos électriques courtise les motards qui en ont marre des prix élevés à la pompe

En fin d’après-midi du 27 juin, le Singapourien Simon Ting a terminé sa journée dans un entrepôt quelconque au pied d’une pente poussiéreuse à Kigali, au Rwanda

Une grande partie de l’entrepôt était remplie de rangées soignées de racks métalliques, alignés avec des dizaines de batteries en cours de chargement. Une section plus petite et plus aléatoire contenait des pièces de rechange pour motos. Le bureau de M. Ting, spartiate avec seulement un ordinateur portable, est niché dans un coin.

Cela ressemble à un environnement modeste, mais M. Ting, directeur du développement commercial chez Rwanda Electric Mobility (REM), joue un rôle important dans le pays ultra-vert : aider à électrifier ses plus de 100 000 motos à moteur à combustion interne (ICE).

Près de la moitié d’entre elles sont utilisées comme motos-taxis. Selon un article de décembre 2021 de GreenTech Research, le Rwanda compte 46 000 de ces « motos taxis », dont 26 000 rien qu’à Kigali.


Taxi-moto en attente des clients

REM vend sa propre marque de motos électriques à Kigali, et pour un tarif moins cher, modernise les modèles ICE populaires avec des batteries pour les convertir en électriques. L’objectif est de moderniser 25 000 motos, pour la plupart des motos taxis.

Environ un voyage sur cinq à Kigali se fait sur ces motos-taxis à gilet rouge, ce qui contribue à la pollution de l’air, à la forte demande de carburant importé et à l’augmentation des émissions de gaz à effet de serre, selon l’article de GreenTech.

En 2019, le président Paul Kagame a dévoilé un plan visant à rendre les motos du pays entièrement électriques, conformément à une feuille de route d’action climatique sur 10 ans visant à réduire 4,6 millions de tonnes d’émissions de dioxyde de carbone d’ici 2030.

« Le gouvernement pourrait imposer des vélos électriques dans un avenir proche, en fait dans quelques années », a déclaré M. Ting, 63 ans, à CNA.

Auteur: MANZI
7

0 Commentaires

Laissez un commentaire

RwandaPodium © All Rights Reserved. Powered by thesublime.rw