L'Afrique que on veut

LE POINT ET JEUNE AFRIQUE CRITIQUENT L’ENQUÊTE RWANDA CLASSIFIED

Au cours de la semaine dernière, de nombreux médias ont repris les conclusions de « Rwanda Classified », une enquête du réseau Forbidden Stories. Pour les journalistes des médias Jeune Afrique et Le Point, l’enquête souffre de lacunes qui la décrédibilisent. Agence Ecofin

Le Point et Jeune Afrique critiquent l’enquête Rwanda Classified

Le 4 juin, les médias Le Point et Jeune Afrique ont remis en cause la crédibilité de l’enquête « Rwanda Classified », publiée la semaine dernière et reprise dans plusieurs médias français. « Plusieurs dizaines de chercheurs, de journalistes ou d’historiens spécialistes du Rwanda ont publié sur les sites internet des magazines Le Point et Jeune Afrique une tribune remettant en cause la qualité de l’enquête », indique dans un communiqué, la Société des Journalistes de Jeune Afrique. Selon ces journalistes, la tribune « a notamment relevé à juste titre que plusieurs des personnes interrogées dans les articles publiés dans le cadre de cette enquête ont développé par le passé des thèses négationnistes sur le génocide des Tutsi ».

Pour Le Point et Jeune Afrique, l’enquête « Rwanda Classified », publiée par le collectif Forbidden Stories est « l’archétype de ce qu’il ne faut pas faire ». Sur le principe, la mission semble pourtant noble. 50 journalistes de 17 médias internationaux, issus de 11 pays, ont repris l’investigation débutée par le journaliste rwandais, John William Ntwali, stoppé dans ce travail par une mort brutale dans un accident de la route en 2023.

Reprises par Le Monde, The Guardian ou Der Spiegel, entre autres, les conclusions de « Rwanda Classified » dressent un portrait sombre du régime rwandais au pouvoir et présente Paul Kagamé, son dirigeant, comme un autocrate dangereux. Selon les auteurs, il réduit au silence les voix dissidentes, à l’intérieur comme à l’extérieur du Rwanda, et dirige un régime de terreur. Ces allégations interviennent notamment quelques jours après que les USA ont accusé le Rwanda d’avoir attaqué un camp de déplacés en RDC. En janvier déjà, le Burundi avait également accusé le Rwanda de soutenir des rebelles qui commettent des exactions sur son territoire.

L’enquête est, pour ses contradicteurs, dénuée de la documentation et de la contextualisation indispensables pour valablement proférer les accusations qu’elle porte.

C’est le point de vue de Jeune Afrique, Le Point et les intellectuels ayant signé la tribune. Au nombre de ceux-ci, on retrouve notamment le journaliste Patrick de Saint Exupéry, ancien Prix Albert Londres, les historiens Chantal Morelle, Marcel Kabanda ou encore l’auteur Gael Faye. En plus de pointer du doigt un manque de documentation et une « faillite méthodologique », les signataires de la tribune n’hésitent pas à accuser de négationnisme du génocide certains intervenants de l’enquête, en plus de remettre en doute la compétence d’autres personnes sondées par Rwanda Classified. Par exemple, la tribune mentionne le témoignage de Carine Kanimba, fille adoptive de Paul Rusesabagina, avant de remettre en doute le statut de « défenseur des droits de l’homme » donné à son père adoptif.

Le long de la tribune, qui finit parfois par s’apparenter à une mission de défense du président rwandais, ses signataires rappellent le nombre de fois que Paul Kagamé a été grimé en antagoniste de la paix, au fil des années, notamment durant le génocide qu’il a contribué à arrêter.

Au final, autant Forbidden Stories et les médias ayant repris les conclusions de Rwanda Classified pointent un doigt accusateur à partir de faisceaux de présomptions, autant la critique de l’enquête semble s’attaquer aux messagers, faute de pouvoir attaquer le message.

Pour l’instant, la situation, assez floue, donne lieu à des joutes par médias interposés et sur les réseaux sociaux. Forbidden Stories accusait déjà, depuis quelques jours, les critiques de l’enquête, notamment des journalistes, de mettre en place « un travail de désinformation ». Depuis la publication de la tribune, le collectif n’a pas réagi.

Auteur: MANZI
43

0 Commentaires

Laissez un commentaire

RwandaPodium © All Rights Reserved. Powered by thesublime.rw