L'Afrique que on veut

NORD-KIVU : Bunagana est passé sous contrôle du M23

La cité de Bunagana, dans le territoire de Rutshuru (Nord-Kivu) est passée, depuis ce lundi matin 13 juin, sous contrôle du M23.

Les Forces armées de la RDC (FARDC) se seraient retirées ce matin sans combat de Bunagana, cité frontalière de l’Ouganda, rapportent des sources locales et militaires.

Elles ajoutent que les forces loyalistes ont traversé en Ouganda avec tout leur armement.

Submergés par les rebelles, les soldats congolais sont en fuitent vers l’Ouganda au moment où les informations font état de ce que les rebelles du M23 ont pris le contrôle de la ville de Bunagana.

Alors que les combats font rage dans l’est de la RDC entre les rebelles du M23 et les forces gouvernemental, les forces rebelles ont bloqué la route principale vers Rutshuru après avoir pris le contrôle lundi, de la ville frontalière avec l’Ouganda de Bunagana. Cela n’a pas permis aux forces de la RDC de se replier.

Selon les informations, submergées par le feu ennemi, les forces congolaises ont pris la fuite et ont dû se retrouver du côté de l’Ouganda. Le porte-parole de l’armée ougandaise, le général de brigade Felix Kulaigye, a déclaré à la BBC que les soldats étaient reçus dans une caserne de l’armée ougandaise dans la ville frontalière. Selon BBC, certains des soldats congolais étaient arrivés dans des véhicules militaires tandis que d’autres traversaient à pied.

Les agences de l’ONU affirment que plus de 30 000 personnes dans le territoire de Rutshuru, dans la province du Nord-Kivu, ont fui leurs maisons au cours du week-end. Des centaines de personnes ont été déplacées à l’intérieur du pays tandis que d’autres ont traversé la frontière vers l’Ouganda.

Les combats entre les forces gouvernementales et l’armée se sont intensifiés au cours des deux dernières semaines, après que le gouvernement congolais a désigné le M23 comme groupe terroriste et a refusé leurs appels à un cessez-le-feu bilatéral ou à des négociations de paix.
La RDC accuse le Rwanda de soutenir le groupe composé principalement de Tutsi congolais, mais le gouvernement de Kigali a continuellement démenti ces accusations.

Des centaines de personnes fuyant les combats dans l’est de la République démocratique du Congo (RDC) traversent le district frontalier ougandais de Kisoro, a déclaré lundi une agence de secours.

Irene Nakasiita, porte-parole de la Croix-Rouge ougandaise, a déclaré aux journalistes qu’un exercice de validation était en cours pour déterminer le nombre exact de personnes, mais que les estimations se chiffraient en centaines.

Mme Nakasiita a indiqué qu’à leur arrivée, certains réfugiés ne se rendaient pas au centre d’accueil des réfugiés mais restaient dans les communautés d’accueil.

Elle a déclaré que le nombre élevé d’arrivées mettait à rude épreuve les équipements sociaux.

« Comme plus de réfugiés sont enregistrés, cela signifie que plus de besoins sont enregistrés, ce qui nécessite plus de ressources pour répondre aux besoins humanitaires », a déclaré l’agence de secours.

Ces derniers jours, les combats entre les rebelles et les troupes de la RDC se sont intensifiés.

Auteur: MANZI
8

0 Commentaires

Laissez un commentaire

RwandaPodium © All Rights Reserved. Powered by thesublime.rw