L'Afrique que on veut

ONU – RDC : L’ONU Rend Hommage à Cinq Casques Bleus Tués Dans l’Est

Les membres de la mission des Nations unies et le secrétaire général adjoint de l’ONU Jean-Pierre Lacroix ont rendu hommage lundi à Goma – en l’absence des autorités congolaises – à cinq Casques bleus tués en une semaine dans l’est de la République démocratique du Congo.

Un Casque bleu marocain a été tué mardi à Butembo lors de violentes manifestations anti-Monusco. Dans les mêmes circonstances, deux policiers de l’ONU de nationalité indienne étaient également tués. Du côté des manifestants, il y a eu 36 morts selon des sources hospitalières.

Le lendemain, le commandant Mouhamed Rami, de nationalité marocaine, est mort de manière
« accidentelle », a déclaré Bintou Keita, la cheffe de la Monusco à Goma où les hommages étaient rendus aux Casques bleus.

Un cinquième Casque bleu, le Marocain Abdelaziz El Maskyni, a été tué dans la ville de Bunagana, en territoire de Rutshuru où les Casques bleus appuient les Forces armées de la RDC dans les opérations contre le Mouvement du 23 mars, une rébellion soutenue par le Rwanda, selon les autorités congolaises.

Lors de cette cérémonie d’hommage aux Casques bleus, les drapeaux indien, marocain, onusien et congolais flottaient côte-à-côte, mais aucun officiel congolais n’était présent.

« Il nous faut être attentifs aux raisons parfois complètement infondées qui motivent cette hostilité (envers les Casques bleus) pour en tirer toutes les leçons et travailler conjointement avec les autorités congolaises pour apporter les améliorations nécessaires », a déclaré Bintou Keita.

« Le meilleur service que nous puissions rendre à tous ceux qui ont perdu la vie, c’est de redoubler d’efforts et le faire de manière à ce que ces épisodes de violences ne se reproduisent plus », a exhorté Jean-Pierre Lacroix, chef du département de paix de l’ONU.

Une des plus importantes et des plus coûteuses missions de l’ONU au monde, la Monusco est présente en RDC depuis 1999. Elle compte actuellement plus 14.000 soldats de la paix, avec un budget annuel d’un milliard de dollars.

Elle fait face depuis 2019 à une hostilité croissante des populations qui l’accusent d’inefficacité dans sa mission de neutralisation de la centaine de groupes armés locaux et étrangers actifs dans l’est de la RDC.

Depuis sept jours, le bilan des manifestations contre la Monusco est de 36 morts du côté des manifestants.

La mortalité de casques bleus dans l’Afrique belge est-il un fléau programmé ?


Les 10 casques bleus belges massacrés par les génocidaires au Rwanda.

Il y a 28 ans à 250 km de Goma, mouraient 10 casques bleus, qui eux aussi ne faisaient pas leur devoir massacrés par des génocidaires, qui comme en RDC, avaient subit un lavage de cerveau néocolonial. Un rumeur avait été diffusé, selon les dires, par leurs collègues français, come quoi, ils étaient (les belges), les auteurs de l’attentat contre l’avion du président Habyarimana


Dag Hammarskjold certainement éliminé par des puissants groupes d’intérêts en RDC

Et il y a 61 ans, mourait Dag Hammarskjöld, le Secrétaire général de l’ONU par accident d’avion à sa descente vers l’aéroport pour dissuader Tshombe de continuer la guerre de session, alors que tout l’occident soutenait l’indépendance du Katanga ààcause de la convoitise des minerais de la province congolaise.

Quelle que soit la vérité, depuis que l’ONU envoie les forces de maintien de la paix en Afrique, non seulement leur efficacité sur le terrain et dans une situation grave comme au Rwanda en 1994, et en RDC actuellement, est absolument nulle, mais surtout elles contribuent à l’aggravation de la situation.

L’Afrique serait-elle victime de ses pillards néocoloniaux traditionnels qui utiliseraient les Nations Unies et les dirigeants africains cupides et sans patriotisme pour maintenir leur implantation sur le continent ? L’incapacité des hommes au service des Nations unies est voulue, elle est téléguidée

Auteur: MANZI
7

0 Commentaires

Laissez un commentaire

RwandaPodium © All Rights Reserved. Powered by thesublime.rw