L'Afrique que on veut

Tennis : Les Léopards dames à Kigali pour prendre part à une compétition du 5 au 10 juin .

Les Léopards dames tennis prendront part du 5 au 10 juin prochain, au Billie Jean King Cup à Kigali, au Rwanda, a annoncé, samedi, à l’ACP, la capitaine de l’équipe nationale féminine, Nancy Onia, après la dernière séance d’entraînement au Cercle de Kinshasa. Source SyndiGate Media Inc.

« Nous sommes vraiment satisfaite de la période d’entraînements que nous avons eu pour préparer cette compétition, et ce, grâce à l’apport de la Fédération de Tennis de la République démocratique du Congo (FTRDC). Nous espérons qu’avec mes coéquipières nous serons à même de défendre le tennis de notre pays », a-t-elle expliqué.

Demande d’un soutien de la capitaine Nancy Onia

Face à plusieurs difficultés auxquelles l’équipe nationale de tennis est confrontée, la capitaine a adressé un appel d’aide aux hommes de bonne volonté pour que l’équipe soit à même d’atteindre leurs coéquipières des autres pays africains en termes d’équipements et de frais de mission.

« Je demande un soutien à la 1re dames de la RDC, Maman Denis Nyakeru et à son mari, le Président de la République, Félix Tshisekedi. J’espère qu’avec mes coéquipières de l’équipe nationale féminine de tennis de l’équipe nationale féminine, nous défendrons jusqu’au bout l’honneur de notre grand et beau pays, la RDC en arrachant des médailles à Kigali », a déclaré Nancy Onya.

L’équipe des Léopards dames manquent d’équipements appropriés pour la compétition

« Les Léopards dames de la RDC manquent d’équipements appropriés pour la compétition qui démarre lundi 5 au 10 juin 2023, à Kigali au Rwanda », a déclaré par téléphone dimanche, à l’ACP, la capitaine et internationale congolaise Nancy Onya.

« Malgré la présence des tenniswoman à Kigali, les Congolaises sont butées à des difficultés liées aux équipements de la nation et aussi financières pour démarrer la compétition déjà ce lundi », a témoigné la capitaine Nancy Onya,

« On nous a demandé d’avoir des tenues appropriés de la nation. Jusque-là la Fédération nous a dotée que des survêtements et des moyens d’hôtel et restauration, grâce aux efforts du personnel du président George Koshi Gimeya », a-t-elle précisé.

Sans ces équipements appropriés, a-t-elle poursuivi, la RDC risque des sanctions.

« Pour le moment, nous devons avoir des tenues appropriées. C’est pourquoi nous demandons au Président de la République, à la première Dame ainsi que d’autres amoureux des sports, notamment le Tennis, de penser à nous. Nous sommes ici pour défendre les couleurs de la RDC », a-t-elle insisté

Et d’ajouter « je suis sûre avec notre l’équipe nationale qui est ici, nous sommes en super forme et nous pouvons faire mieux. Mais, si nous n’avons pas d’équipements et matériels appropriés pour la compétition, nous aurons des sanctions et ça va rabaisser le point, car la RDC est bien classée officiellement. Et nous voulons valablement représenter le pays ».

L’équipe nationale dames de la RDC est logée dans le groupe B, aux côtés du Congo Brazzaville, Cameroun, Lesotho, Madagascar.

‘Dans le groupe A, on retrouve : le Rwanda, pays hôte, la Tanzanie, l’Angola, le Mozambique, et l’Éthiopie.

Sur la liste présentée par la capitaine, des filles qui feront le déplacement de Kigali, on peut noter la présence de Marie Bosman, Charlène Wantonia, Kati Bolangi, toutes de la Ligue de Tennis de Nord-Kivu.

Et de conclure : « Je remercié mon coach Pavé Bokata et le comité exécutif de la Fédération de Tennis de la RDC que dirige Georges Koshi pour tous les efforts qu’ils déploient afin que cette discipline sportive et l’équipe nationale aillent de l’avant » ACP/NDA/MUl

Auteur: MANZI
7

0 Commentaires

Laissez un commentaire

RwandaPodium © All Rights Reserved. Powered by thesublime.rw