L'Afrique que on veut

AUTOSUFFISANCE : L’Afrique et la Guerre en Ukraine

En lançant l’offensive en Ukraine en février 2022, la Russie s’attaquait en réalité à l’ordre économique et financier à dominance occidentale. Par Ben Fofana

Attaquer le pétrodollar, montrer que la puissance militaire US (utilisée pour neutraliser les rebelles Saddam Hussein et Kadhafi) est du passé et constituer un ordre mondial multipolaire, voici les tâches en cours par le tandem Russie-Chine avec en arrière-plan l’Iran, le Brésil, l’Inde, la Turquie… la liste s’allonge ! Quid de l’Afrique dans tout cela ?

60% de terres arables pour rien ?

L’Afrique, c’est 30 millions de km2, 60% des terres arables du monde, la population la plus jeune au monde, avec toutes les sources d’énergies imaginables (pétrole, gaz, charbon, uranium, vent, fleuves, mers, biomasse…). Mais, l’Afrique refuse de se prendre en charge afin au moins de se nourrir.

Les images du président Sénégalais Macky Sall, président en exercice de l’Union africaine, entrain de quémander du blé à la Russie de Vladimir Poutine sont une insulte à l’intelligence africaine. Les descendants des bâtisseurs de pyramides sont devenus des mendiants de blé, de riz, de maïs… c’est insupportable d’assister à de telles images en 2022 !

L’Afrique a fait le choix de produire du cacao, du café, de la noix de cajou… qu’elle ne consomme pas et d’importer presque tout ce qu’elle consomme. C’est irresponsable voire complètement débile !

Pour nourrir sa population actuelle (1,3 milliards de personnes) et ses 4,5 milliards d’habitants à l’horizon 2100 l’Afrique n’aura pas d’autres choix que de moderniser et industrialiser son agriculture. Par ailleurs, l’Afrique se doit de ne s’aligner sur aucun des protagonistes et œuvrer diplomatiquement pour mettre fin à la guerre entre l’Occident et la Russie.

Nous sommes la solution à nos problèmes !

1. Si la guerre en Ukraine a montré une chose, c’est qu’aucun pays ne devrait dépendre des importations pour se nourrir. Le modèle (économique) de spécialisation économique favorisé par la mondialisation des échanges est en bout de course à présent. L’Afrique va devoir penser un nouveau !

2. Si les États sont en première ligne pour rendre possible une autosuffisance alimentaire, chacun de nous à sa part à jouer !

3. Investir dans nos communautés rurales, dans l’agriculture villageoise et l’élevage afin de les moderniser, financer nos parents restés au village pour contribuer à nourrir les villes, nous nourrir… bref, chacun doit consacrer une partie de son revenu au financement de l’agriculture. C’est un impératif de sécurité pour chacune de nos familles.

4. Nous entrons dans une ère où l’argent n’aura plus de grande valeur, où l’argent liquide va être supprimé/interdit. Où beaucoup découvriront que la richesse, la vraie n’est pas l’argent. Mais les terres, la nourriture, les ressources minérales, les logements et toutes ces choses que l’homme peut créer ou auxquelles il peut donner de la valeur.

5. Ayez un refuge prêt à vous accueillir en cas de situations troubles. Un endroit où vous serez en sécurité, où vous ne manquerez de rien, surtout pas de nourriture. Ce refuge peut être votre village. Pour cela, il faut y investir, notamment à travers l’agriculture

Auteur: MANZI
19

0 Commentaires

Laissez un commentaire

RwandaPodium © All Rights Reserved. Powered by thesublime.rw