L'Afrique que on veut

DROITS DE L’HOMME : « Le Rwanda est reconnu pour son traitement exemplaire des réfugiés .

« Nous contestons la décision selon laquelle le Rwanda n’est pas un pays tiers sûr pour les demandeurs d’asile », déclare la porte-parole du gouvernement, après que la Cour suprême britanique a considéré l’envoie de immigrants au Rwanda est illégal. Source Kudra Maliro

« Le Rwanda est un pays sûr et respecte le traitement exemplaire des réfugiés ». Photo : Reuters

« Le Rwanda et le Royaume-Uni travaillent ensemble pour assurer l’intégration des demandeurs d’asile relocalisés dans la société rwandaise. Le Rwanda s’est engagé à respecter ses obligations internationales. Nous avons été reconnus par le HCR et d’autres institutions internationales pour notre traitement exemplaire des réfugiés », a déclaré Yolande Makolo, porte-parole du gouvernement rwandais à TRT Afrika.

La Cour suprême britannique a jugé illégal, mercredi, le projet controversé du gouvernement d’envoyer certains immigrants illégaux au Rwanda, portant ainsi un coup sévère à une politique-clé du gouvernement du Premier ministre Rishi Sunak qui a suscité les critiques de la communauté internationale.

La Grande-Bretagne et le Rwanda avaient signé un accord en avril 2022 pour transférer certains demandeurs d’asile qui arrivent au Royaume-Uni vers ce pays d’Afrique de l’Est, où leur demande d’asile serait traitée et, si elle est acceptée, ils pourraient y rester.

« Tout au long de ce processus juridique, nous avons été occupés à réaliser des progrès pour les Rwandais et à travailler avec des partenaires internationaux pour résoudre certains des plus grands défis auxquels l’Afrique et le reste du monde sont confrontés », ajoute le numéro un de la communication rwandaise.

En décembre, la Haute Cour de Londres a jugé que le plan britannique était illégal, mais que le gouvernement devait tenir compte des circonstances individuelles de chaque cas avant d’embarquer quelqu’un à bord d’un avion.

En juin, la Cour d’appel a soutenu un recours déposé par des demandeurs d’asile originaires de pays tels que la Syrie, le Viêt Nam et l’Iran.

Elle a jugé que le plan était illégal parce que le Rwanda n’est pas un « pays tiers sûr » et que les demanderus d’asile qui y sont envoyés risquent d’être renvoyés dans les pays d’origine qu’ils ont fuis.


Cette décision a été contestée devant la Cour suprême par le gouvernement, qui a fait valoir, lors d’une audience le mois dernier, qu’il avait évalué les risques de manière approfondie et qu’il veillerait à ce que le gouvernement rwandais respecte son engagement de protéger les droits des immigrés clandestins.

Cette année, plus de 27 000 personnes sont arrivées en Grande-Bretagne sur de petits bateaux sans autorisation, après un record de 45 755 en 2022.

« Nous prenons nos responsabilités humanitaires au sérieux et nous continuerons à les assumer », rassure M. Makolo.

Auteur: MANZI
8

0 Commentaires

Laissez un commentaire

RwandaPodium © All Rights Reserved. Powered by thesublime.rw