L'Afrique que on veut

GÉNOCIDE CONTRE LES TUTSI : LE TÉMOIN, LADISLAS N. PRÉSENTE SÉRAPHIN TWAHIRWA COMME LE CHEF DES .

Ladislas N., un témoin de 60 ans, a témoigné devant la cour d’assises de Bruxelles dans le procès de Séraphin Twahirwa et Pierre Basabosé, accusés de crimes de génocide et de crimes de guerre au Rwanda en 1994. Ladislas vivait à Gikondo et déclarait que le chef des interahamwe locaux, milices civiles Hutu, était Séraphin Twahirwa.

Seraphin Twahirwa violait ses victimes mais aussi il encourageait le troupe qu’il comandait à violer les femmes Tutsi

Il a décrit la crainte générée par Twahirwa avant le génocide, affirmant que ce dernier avait tué une personne du nom de Paul avant le 7 avril 1994. Ladislas a décrit les pillages et les meurtres commis par les interahamwe, soulignant la terreur instaurée dans le quartier.

Il a expliqué que bien qu’il n’ait pas été témoin direct de tous les crimes, il a vu de nombreux cadavres et a réussi à fuir Gikondo après environ trois semaines de génocide, devenant l’un des rares survivants de sa famille.

Les accusés, Basabosé (76 ans) et Twahirwa (65 ans), sont soupçonnés d’être responsables d’au moins 56 meurtres, 13 tentatives de meurtre et 12 viols pendant le génocide des Tutsis. Les audiences de témoins se poursuivent devant la cour d’assises de Bruxelles.

Auteur: MANZI
7

0 Commentaires

Laissez un commentaire

RwandaPodium © All Rights Reserved. Powered by thesublime.rw