L'Afrique que on veut

GENOCIDE CONTRE LES TUTSI : Théâtre de la Croix-Rousse : le Centre culturel suisse amène « Hate .

Le Centre culturel suisse prend ses quartiers d’hiver dans la métropole. Ses locaux parisiens en rénovation jusqu’à la rentrée 2024, il a pris ses valises et sillonne la France durant cette période, faisant une halte à Lyon.

« Hate radio » de Milo Rau revient sur l’horreur du génocide au Rwanda. © Zeno Graton- « Hate radio » de Milo Rau revient sur l’horreur du génocide au Rwanda.

En venant à Lyon, le Centre culturel suisse offre quelques fleurons, comme le metteur en scène Milo Rau, connu pour ses propositions radicales. Du 18 au 21 janvier, le public pourra découvrir Hate Radio au théâtre de la Croix-Rousse, une pièce qui joue depuis sa création, en 2011, sur le génocide rwandais, et que certains Lyonnais avaient pu voir en 2015, lors du festival Sens interdits.


Hate Radio ou l’horreur du génocide au Rwanda

Tout comme la saison dernière le théâtre du Point du jour avait proposé Familie, une reconstitution glaçante de la dernière soirée d’une famille qui s’est suicidée - tirée d’un fait divers réel s’étant déroulé dans le nord de la France - ici, il s’agit donc du Rwanda et de la fameuse Radio des mille collines, qui attisa la haine pour provoquer le génocide que l’on sait.

Reconstitution réaliste d’un studio de radio, Hate Radio donne la parole aux rescapés, avant de plonger dans l’horreur. Milo Rau convoque quatre des animateurs principaux de la radio qui ont été condamnés par la suite par le tribunal pénal international àArusha, et braque les projecteurs sur la vie quotidienne de la radio, tout en soulignant le pouvoir des mots qui peuvent tuer. Une proposition saisissante, qui ne peut laisser indifférent, d’autant que l’une des comédiennes est une rescapée du génocide !

Auteur: MANZI
50

0 Commentaires

Laissez un commentaire

RwandaPodium © All Rights Reserved. Powered by thesublime.rw