L'Afrique que on veut

GÉNOCIDE CONTRE LES TUTSI : UNE PEINE DE 25 ANS DE PRISON REQUISE À L’ENCONTRE D’EMMANUEL .

La cour d’assises de Bruxelles a prononcé, lundi soir, une peine de 25 ans de prison à l’encontre d’Emmanuel Nkunduwimye. Ce Belgo-Rwandais âgé de 65 ans a été reconnu coupable, jeudi par le jury d’assises, de crimes de guerre et de crime de génocide, commis au Rwanda en 1994.

L’avocat Dimitri De Beco, l’avocate Marie Bassine, l’accusé Emmanuel Nkunduwimye et l’avocat Jolan Goutier photographiés lors de la constitution du jury du procès d’assises d’Emmanuel Nkunduwimye, accusé de crimes de guerre (un nombre indéterminé de morts)

Jeudi, le jury de la cour d’assises de Bruxelles a déclaré Emmanuel Nkunduwimye coupable de tous les crimes pour lesquels il était accusé, à savoir un nombre indéterminé de meurtres ainsi que le viol d’une femme et une tentative de meurtre sur celle-ci, commis durant le génocide des Tutsis au Rwanda en 1994. Dès la mi-avril de cette année-là et jusqu’à fin mai, Emmanuel Nkunduwimye se trouvait dans le complexe de bâtiments Amgar à Kigali, un endroit qui a servi de quartier-général aux Interahamwe, ces miliciens Hutus extrémistes.

Des crimes ont également été commis dans cette enceinte de bâtiments. En 1996, des experts médecins légistes mandatés par le TPIR y ont découvert 27 corps, enterrés dans des fosses. Pour les jurés, Emmanuel Nkunduwimye « ne pouvait ignorer les exactions commises dans ces lieux ».

Auteur: MANZI
12

0 Commentaires

Laissez un commentaire

RwandaPodium © All Rights Reserved. Powered by thesublime.rw