L'Afrique que on veut

LE CORAN TRADUIT EN KINYARWANDA

Sept ans d’efforts pour traduire le Coran en rwandais par Chekal Harun qui a réussi à présenter les concepts du Coran aux peuples de différents pays africains. En 2016, il a publié cette traduction faite en coopération avec l’Institut culturel de traduction du Coran

Au sujet de sa traduction du Coran, il a déclaré : « Je suis né en 1969 dans la région de Gitarama au Rwanda. À l’âge de quatre ans, je participais aux réunions de récitation du Coran et à l’âge de six ans, j’ai commencé mes études à l’école Nizamieh de Gitarama.

« En 1979, dans la capitale du Rwanda, un centre islamique a été créé par la Libye et les Émirats arabes unis, et je suis allé dans cette école. Les professeurs de ce centre à l’époque, étaient originaires de Libye et du Soudan, et enseignaient en français.

« Dans ce centre, j’ai mémorisé la moitié du Coran puis je me suis tourné vers la prédication. En 1997, je suis allé au Kenya pour fréquenter une école islamique où j’ai rencontré le cheikh Abdullah Nasser, un religieux chiite. J’ai été chargé par l’école, de discuter avec lui sur les raisons de son adhésion au chiisme.


« Je me suis intéressé au chiisme au cours de ces conversations, et sous la direction du cheikh Abdullah Nasser, je suis devenu chiite. Après les guerres civiles au Rwanda, je suis allé en Tanzanie où j’ai rencontré un religieux iranien nommé Hassan Mohajer.

« Après mon retour au Rwanda, j’ai poursuivi mes activités religieuses et de prédication dans ce pays, avec l’aide de Hassan Mohajer.

« Etant donné l’intérêt du peuple rwandais pour l’islam, il était nécessaire de traduire les livres islamiques dans la langue de ce pays. Pour cette raison, j’ai entrepris la traduction de livres islamiques en rwandais, dont certains ont été publiés, comme ‘Asl al-Shia », ‘ Histoire de Muhammad (as) et des Califes’, ‘ Les règles religieuses’, ‘ le chiisme et le Coran’, ‘ Le chiisme et les Hadiths’, ‘ Le chiisme et les compagnons’. De plus, en 2010, quand j’étudiais en Iran, j’ai commencé à traduire le Coran et cette traduction a duré sept ans ».

A nos frères musulmans, nous partageons cette joie d’avoir la Sainte Coran dans la langue rwandaise que le Rwanda partage avec le Burundi, le Norle d-Ouest de la Tanzanie, l’Ouest de l’Ouganda, et le Sud Kivu, le Nord Kivu et actuellement en Ituri avec la présence des communautéé rwandaises qui y ont élu domicile.

Auteur: MANZI
7

0 Commentaires

Laissez un commentaire

RwandaPodium © All Rights Reserved. Powered by thesublime.rw