L'Afrique que on veut

LE RWANDA, NOUVELLE DESTINATION INCONTOURNABLE D’AFRIQUE

Qui aurait pu imaginer qu’à peine 30 ans après le terrible génocide qui l’a déchiré, le petit Rwanda deviendrait une destination phare sur le continent africain ? C’est pourtant la prouesse réalisée par ce pays sous l’impulsion de son président visionnaire Paul Kagame. Tourisme de luxe, conférences internationales, et même la Formule 1… Le Rwanda attire désormais les projecteurs du monde entier. Par Steven Soarez

La renaissance du pays des mille collines

Depuis son arrivée au pouvoir en 2000, Paul Kagame a entrepris de bâtir une stratégie de « soft power » pour asseoir la renaissance économique rwandaise. L’objectif : faire oublier l’image d’un pays meurtri et instable pour en faire une destination attractive et dynamique.

Cette politique volontariste commence à porter ses fruits. La capitale Kigali est aujourd’hui la deuxième ville du continent, derrière Le Cap en Afrique du Sud, pour l’industrie de l’événementiel. Elle vient d’accueillir mi-mai l’Africa CEO Forum, le « Davos africain », qui a réuni plus de 2000 décideurs économiques et politiques.

Le pari du tourisme haut de gamme

Pour séduire une clientèle internationale et fortunée, le Rwanda mise sur des infrastructures de premier plan. La ville de Kigali s’est ainsi dotée d’un golf 18 trous de standard international en plein cœur de la ville. « Nous avons besoin de cette infrastructure très haut de gamme pour compléter notre offre », explique la directrice du projet.

Plusieurs complexes hôteliers de luxe ont également vu le jour ces dernières années, à l’image du Kigali Marriott qui propose 254 chambres et suites avec vue sur les collines verdoyantes de la capitale. Des lodges d’exception permettent aussi aux visiteurs fortunés de découvrir la nature rwandaise et ses fameux gorilles des montagnes dans des conditions optimales.


Kigali, hub de conférences en devenir

Outre le tourisme haut de gamme, le Rwanda a aussi parié sur le tourisme d’affaires et de conférences pour faire venir des visiteurs à fort pouvoir d’achat. Un immense centre de conférences pouvant accueillir jusqu’à 5000 personnes, le Kigali Convention Centre, a été inauguré en 2016.

“NOUS VOULONS FAIRE DE KIGALI UN HUB DE CONFÉRENCES POUR L’AFRIQUE DE L’EST VOIRE POUR TOUT LE CONTINENT.” – Clare Akamanzi.

Et la stratégie fonctionne. Après l’Africa CEO Forum, Kigali accueillera en juin 2023 les assemblées annuelles de la Banque Africaine de Développement qui réuniront des milliers de participants. De quoi asseoir un peu plus son statut de place forte pour les grands événements en Afrique.

Bientôt un Grand Prix de F1 au Rwanda ?

Dernière frontière dans la stratégie d’attraction rwandaise : le sport automobile. Selon plusieurs sources concordantes, le Rwanda serait en discussions avancées pour organiser un Grand Prix de Formule 1 dès 2024. Une annonce pourrait intervenir en marge du prochain Grand Prix F1 en France en juillet.

Si elle se confirme, cette arrivée de la F1 serait un nouveau coup de projecteur d’ampleur mondiale pour le pays. Avec à la clé des retombées économiques et touristiques majeures, sur le modèle de ce que connaît déjà le Qatar ou Abu Dhabi avec leurs Grands Prix.

Tourisme de luxe, évènementiel, et maintenant sport mécanique… Le Rwanda semble bien décidé à utiliser tous les leviers pour asseoir son rang de destination incontournable sur le continent africain et attirer investissements et visiteurs étrangers. Une renaissance express 30 ans après le drame, fruit d’une stratégie bien pensée qui force le respect.

Auteur: MANZI
50

0 Commentaires

Laissez un commentaire

RwandaPodium © All Rights Reserved. Powered by thesublime.rw