L'Afrique que on veut

MENSONGES ET MANIPULATION : LE RWANDA, BOUC EMMISSAIRE DE LA BATAILLE INACHEVEE DES FARDC .

Le porte-parole des Forces armées de la RDC (FARDC), a faussement accusé les Forces de défense du Rwanda (RDF) de soutenir le M23, qui auraient attaqués les FARDC dans les localités de Tshanzu et de Runyoni à l’intérieur de la RDC. Incapable de maquiller ce mensonge grossier et inutile, le communiqué ne vise que la manipulation de l’audience.

Dans son communiqué, le porte-parole des Forces armées de la RDC (FARDC), accuse les Forces de défense du Rwanda (RDF) de soutenir le M23, formé des éléments rebelles et armés qui auraient attaqués les FARDC dans les localités de Tshanzu et de Runyoni à l’intérieur de la RDC.
Cette information était complètement fausse. Incapable de maquiller ce mensonge qui tord le cou à la vérité, le porte parole des FARDC, a élaboré beaucoup plus une manipulation de son audience, malheureusement certains points ont trahit ce grossier et inutile mensonge. Impossible de confondre un berger-fermier congolais
avec un militaire des Forces de la défense du Rwanda. Chercher l’erreur !


Il est impossible de confondre un berger-fermier congolais avec un militaire des Forces de la défense du Rwanda. Chercher l’erreur !

Pour commencer, n’importe qui au Rwanda, en RDC, en RCA, au Mali, en Haiti, pays dans lesquels les militaires rwandais ont servi, sans mentionner divers pays du monde qui ont la coopération avec les RDF, personne ne reconnaîtra dans ces deux respectables fermiers-pasteurs, l’image du vrai militaire rwandais. Sa tenue, son maintien et sa forme sont remarquables et distinctifs.


La deuxième contre vérité qui est au tant grossière que fausse, est que les personnes présentées, sont des congolais, arrêtées fin janvier et auraient fait l’objet des discussions entre le Rwanda et la RDC à travers la rencontre des Equipes conjointes de Renseignement ECR tenue le 25 février 2022 à Kigali. Chose étonnante, ces équipes n’avaient pas été autorisées de les interroger afin de procéder à une évaluation conjointe tel qu’il a toujours été le cas. Pourquoi alors, les présenter maintenant, avec des fausses matricules et des fausses compagnies, avec l’audace d’affirmer qu’ils viennent d’être arrêtés immédiatement, alors qu’ils le sont depuis presque deux mois ?
En dernier lieu, le porte-parole dans son communiqué, il mentionne qu’aucun centimètre ne sera cédé, faisant allusion à la fameuse balkanisation tant décriée qui, de temps en temps est agitée pour réveiller le nationalisme et attirer la sympathie de la population chez certains politiciens en mal de popularité au rabais. Et pourtant le Rwanda est un pays moderne qui croit beaucoup plus à l’intégration régionale des pays qu’à la balkanisation. C’est dans ce cadre qu’il a soutenu l’entrée de la RDC au sein de la Communauté des pays de l’Afrique de l’Est.
Il n’est pas impossible que le communiqué du porte-parole de l’armée congolaise qui se bat dans les provinces du Nord-Kivu et d’Ituri, soit une expression de frustration d’une guerre interminable que les FARDC avec leurs alliés n’arrivent pas à remporter contre les rebelles. Pourtant le Rwanda a la même préoccupation de voir les FDLR et autres génocidaires qui pillent, volent, violent et tuent librement dans cette zone, alors que le pays est prêt à les récupérer et les intégrer à la société rwandaise en les sortant de cette délinquance.
A moins que ces fausses informations visent à induire en erreur, le Chef suprême de l’armée congolaise, le président Tshisekedi, en lui présentant un Bouc émissaire facile, pour justifier cet état de siège qu’ils n’arrivent pas à lever.


Il est certain que les présidents Tshisekedi et Kagame dissiperont ces malentendus car la paix à l’Est de la RDC, est une des voies du développement durable de toute la sous-région.

Auteur: MANZI
19

0 Commentaires

Laissez un commentaire

RwandaPodium © All Rights Reserved. Powered by thesublime.rw