L'Afrique que on veut

MENSONGES ET MANIPULATION : La MONUSCO nie la présence de troupes rwandaises en .

La Monusco, dément les affirmations de Kinshasa en ce qui concerne la présence de troupes rwandaises en RDC

Les troupes onusiennes qui sont déployées en République démocratique du Congo, et plus particulièrement à l’Est de la RDC, ont déclaré n’avoir pas constaté la présence des forces rwandaises sur le territoire congolais en appui aux rebelles du M23 qui se sont emparés d’une cité importante à la frontière avec l’Ouganda.

Alors que le gouvernement congolais accuse le Rwanda de soutenir militairement les rebelles et de déployer les forces spéciales auprès des rebelles, le porte-parole militaire de la mission des Nations Unies dans le pays a rejeté les allégations gouvernementales.

« A ce qui a trait à la participation du Rwanda, nous la MONUSCO, la force, nous n’avons pas pu établir cela, factuellement la MONUSCO n’a pas observé cela », a déclaré lors d’une conférence de presse, le lieutenant-colonel Harvey Frédéric également chef de liaison de la MONUSCO auprès de l’armée congolaise.

Répondant à une question de l’agence Anadolu, l’officier a précisé que pour « ce genre d’allégations politiques qui incluraient des pays de la région, il y a un mécanisme politique de vérification internationale déjà en place pour vérifier cela et nous allons nous tenir à ses conclusions ».

Alors que Kigali accuse l’armée congolaise de collusion avec les rebelles Hutus des forces démocratiques pour la libération du Rwanda (FDLR) accusés de génocide dans leur pays, le porte-parole a indiqué n’avoir « pas observé cela » dans les rangs de l’armée gouvernementale qui bénéficie de l’appui militaire et logistique des troupes onusiennes au front.

Il n’est pas étonnant que la Monusco ne peux confirmer la présence des forces FDLR, anciens génocidaires rwandais, recherchéé par Kigali. La premièèe raison est que leur identification de les obligeraient d’engager une bataille avec elles pour les arrêter. Or il est bien connu que les membres de la Monusco, ne sont pas allés en RDC pour y laisser leur peau. La deuxième raison est d’ééiter d’embarrasser leurs partenaires de la FARDC, qui sont éonnus traditionnellement sans volonté aucune de se battre. Ils utilisent les FDLR pour le faire à leur place.Il y a une semaine les FDLR ont sorti un communiqué confirmat qu’ils se battent en soutient aux FARDC qui se battent contre le Rwanda M23 interposé.

Dans ce communiqué officiel, les FDLR font appel à Monusco de continuer à fournir toute l’aide possible à ceux qui assument le rôle courageux de combattre les agresseurs Tutsi qui visent à la balkanisation de la RDC.
Il est impossible que la Monusco ne soit au courant du contenu de ce communiquéé Et sachant la bravoure des membres de la FARDC, ne s’imagine la collaboration de cette dernière avec les hors-la-loi.

L’Union africaine a encouragé les deux pays à la désescalade et à privilégier la voie du « dialogue » et de « concertation fraternelle » sous la facilitation du Président angolais João Lourenço, président de la conférence internationale pour la région des grands lacs (CIRGL).

Auteur: MANZI
10

0 Commentaires

Laissez un commentaire

RwandaPodium © All Rights Reserved. Powered by thesublime.rw