L'Afrique que on veut

MENSONGES & MANIPULATION : En RDC, Les Tensions Dans la Région du Nord-Kivu Attisées Par Les .

La situation est particulièrement tendue actuellement dans le Nord-Kivu, en RDC. Sur les réseaux sociaux, la désinformation alimente ces tensions, notamment à travers des infox qui usurpent l’identité des médias de France Médias Monde. Par Sophie Malibeaux & Grégory Genevrier

En réalité, tout est faux. Armelle Charrier n’a jamais tenu les propos qui lui sont faussement attribués. Elle même le confirme. La capture d’écran censée montrer le moment où elle aurait fait cette déclaration, est en fait tirée d’une intervention dans un journal vieux de plus de cinq ans. Cette édition ne concernait d’ailleurs pas la RDC.

L’objectif de cette manipulation, c’est d’essayer de convaincre plus facilement les internautes en exploitant la légitimité de France 24. C’est pourquoi il est important de remonter à la source pour se rendre compte de la supercherie.

Fausse déclaration et photos détournées


Grâce à une recherche par image inversée, on découvre que les clichés présentés comme des preuves de l’arrivée de chars russes en RDC, sont eux aussi manipulés.

La première photo, sur laquelle on voit des blindés débarqués d’un avion de transport russe, montre en réalité le déploiement de casques bleus dans la région du Haut-Karabakh en 2020.


La première photo, sur laquelle on voit des blindés débarqués d’un avion de transport russe, montre en réalité le déploiement de casques bleus dans la région du Haut-Karabakh en 2020.

Quant au deuxième cliché sur lequel on voit une colonne de tanks progresser dans un chemin de terre, elle a été prise en 2017 par un photographe de l’agence Tass en Russie. Il s’agissait alors d’un exercice conjoint entre l’armée russe et indienne.

Ces images n’ont donc aucun rapport avec la République démocratique du Congo. Certains internautes l’ont bien remarqué mais cela n’empêche pas l’infox de circuler massivement sur Twitter, Facebook ou encore sur Whatsapp.

Flot d’infox autour du conflit
Il y a beaucoup d’autres fausses informations qui circulent autour de la situation dans le Nord-Kivu. La dernière en date, épinglée par nos confrères de l’AFP Factuel, concerne le M23. Elle avance que ce mouvement serait soutenu par des multinationales occidentales, notamment françaises, canadiennes et américaines.

La photo présentée comme une preuve montre des hommes en uniforme militaire en train d’échanger avec deux hommes blancs en costume cravate. Mais une nouvelle fois, l’image est détournée. Elle illustre en réalité une rencontre organisée en 2008 entre l’ex-chef de guerre congolais Laurent Nkunda et des représentants spéciaux de l’Union européenne pour la région des Grands Lacs.

Le narratif d’une guerre par procuration
La plupart des fausses informations qui circulent s’inscrivent dans le même narratif. Elles alimentent le récit fallacieux d’une guerre par procuration avec d’un côté les Russes, et de l’autre les Occidentaux. Une désinformation particulièrement dangereuse au vu de la tension qui règne aujourd’hui dans la région.

Auteur: MANZI
13

0 Commentaires

Laissez un commentaire

RwandaPodium © All Rights Reserved. Powered by thesublime.rw