L'Afrique que on veut

MUSIC : Sophie Nzayisenga Sera « Au Tour des Cordes » À Saint‑Louis du Sénégal

Du 28 au 31 octobre, le festival « Au Tour des Cordes » fera vibrer la ville de Saint-Louis aux sons des instruments à cordes. Cette année, celles du Mali, du Maroc et du Rwanda seront particulièrement mis à l’honneur.

« Au Tour des Cordes » 2022 s’annonce tonique et frais ! Cette seconde édition – du 28 au 31 octobre – accueille Bassekou Kouyaté, le sublime joueur de ngoni malien et l’unique femme joueuse d’inanga : la rwandaise Sophie Nzayisenga.

Le festival ouvre ses portes à l’épatant guembriste Majid Bekkas, au royal oudiste Driss El Maloumi et à la magnifique Sissy Zhou gardienne du Qin chinois – une sorte de cithare vieille de 3 000 ans. Sans oublier le légendaire band des Frères Guissé, lui aussi de la fête : de quoi rassurer le fleuve Sénégal, qui sait déjà qu’il sera bercé par de belles mélodies.

Le festival continue de tracer son sillon, à la recherche des sonorités anciennes et originales qui font partie de patrimoines musicaux qu’il faut préserver. C’est une urgence : des savoir-faire ancestraux sont menacés et seul le partage avec le public et d’autres musiciens peut leur donner une seconde vie. C’est dans cet esprit qu’Ablaye Cissoko, célèbre koriste saint-louisien et initiateur du festival, a voulu inscrire l’événement annuel.

Outre la sauvegarde des patrimoines musicaux, le festival fait la part belle aux rencontres et à la multiculturalité. La Franco-Algérienne Nesrine Belmokhdes, le duo « perse-inca » formé du Péruvien Federico Tarazona et de l’Iranien Showan Tavakol, mais aussi la Belgo-Tunisienne Ghalia Benalien associée à l’Iranien Kiya Tabassian…de formidables moments de dialogues des cultures en perspectives.


C’est dans cette optique qu’il faut placer également la programmation de la jeune et prometteuse Amira Abed, riche de sa culture libano-sénégalaise. En plus de la scène, se tiendront des ateliers et une conférence fort à propos sur le lien entre patrimoines humains et instruments traditionnels de musique.

Après une première édition qui a vu passer des musiciens comme Herve Samb Moussa Kanouté, Charbel Rouhana, Kiya Tabassian, le duo impressionniste ou encore le bassiste Christian Obam, les organisateurs restent fidèles à leur ligne avec une programmation de grande qualité, qui installe « Au Tour des Cordes » dans le paysage culturel saint-louisien et sénégalais.

Auteur: MANZI
100

0 Commentaires

Laissez un commentaire

RwandaPodium © All Rights Reserved. Powered by thesublime.rw