L'Afrique que on veut

OPINION : LE PAPE APPORTERA KINSHASA A SAINT PIERRE, ET LE RWANDA ESPERE RAMENER LE SAINT PERE .

Le pape François a annoncé aux Missionnaires d’Afrique, que « Nous apporterons Kinshasa à Saint-Pierre », le 3 juillet prochain. Il célébrera une messe avec la communauté congolaise de Rome. Entre temps, le Rwanda attend avec patience une visite à Kigali, du Bon Pasteur François.

À cette date du 3 juillet, le pape devait célébrer la messe dominicale à Kinshasa, selon le programme établi avant que son voyage en Afrique ne soit reporté en raison de son genou souffrant. En recevant les Pères blancs à l’occasion de leur Chapitre général, le pape a dit, avec un grand regret, cette impossibilité de voyager en RDC.

Entre temps ce dimanche, le pape François a dit espérer pouvoir reprogrammer « aussi vite que possible » une visite en République démocratique du Congo et au Soudan du Sud, après avoir été contraint d’annuler ce déplacement en raison de douleurs au genou.

« Chers amis, avec un grand regret, en raison de problèmes à ma jambe, j’ai dû reporter ma visite dans vos pays », a déclaré le pape, âgé de 85 ans, juste après sa traditionnelle prière dominicale, prononcée depuis la fenêtre du palais apostolique donnant sur la place Saint-Pierre.

« Je ressens vraiment une grande tristesse d’avoir dû reporter ce voyage, qui signifie tant pour moi. Je m’en excuse. Prions ensemble pour qu’avec l’aide de Dieu et des soins médicaux, je puisse être avec vous dès que possible. Soyons remplis d’espoir  ! »,a-t-il déclaré.

Le peuple de Dieu du Rwanda ont l’espérance qu’un jour, le bon Pape viendra les conforter ! En effet on a vu de quelle manière le Vatican a traité avec bonté ces petits garçons belges, français, américains et autres, qui se sont fait tripoter par les hommes de l’Eglise. Les Rwandais aussi, espèrent fermement que le grand cœur du Pape François, l’amènera au Rwanda pour porter la consolation à ces chrétiens qui ont pu survivre à leurs enfants et bébés, jusqu’au fœtus, exterminés de la terre, simplement victimes de ce qu’ils étaient.


Les 800 enfants irlandais, tenu dans un couvent et enterrés dans une fausse commune

Les rwandais ont observé, avec grande appréciation, comment en Irlande du Nord, le Bon Pasteur s’est préoccupé de 800 enfants maltraités dans les couvents et enterrés dans une fausse commune, ainsi que les enfants des autochtones canadiens dont il compte visiter les familles pour leur apporter sa consolation. Les faits datent du siècle dernier.


Les enfants autochtones canadiens qui ont connus des toutes sortes des maltraitances dans les couvents

C’est aussi avec un immense espoir et une grande patience que le peuple de Dieu du Rwanda, attendent aussi patiemment la visite de ce bon Pape qui rayonne de le « ubumuntu » sur tout homme qui a l’occasion de le rencontrer.

Il serait étonnant que les Missionnaires d’Afrique n’aient pas dit un mot à sa Sainteté François, de cette région du centre-Est de l’Afrique, qu’ils ont abondamment christianisée, mais dans laquelle le diable a récemment fait des ravages. Les chrétiens ont été massivement génocidés souvent par d’autres chrétiens, et par certains prêtres qui ont fait massacrés aussi leurs congénères, et certains évêques qui ont donné la bénédiction à cette œuvre inhumaine et hors du commun.


Les églises ont servi des refuges. Les chrétiens et les prêtres en ont profité pour tuer d’autres chrétiens et des religieux, souvent avec la bénédiction de l’évêque

C’est avec confiance que nous espérons que le Saint Père visitera les survivants chrétiens, sauvés miraculeusement, mais profondément meurtris dans leur corps jusque dans la profondeur de leur âme. Ils ne restent débout que grâce à la foi à leur créateur et à la bonne gouvernance holistique du pays ! Mais le réconfort de leur Pasteur ajoutera un baume bienfaiteur sur leurs cœurs tant meurtris.


Plus d’un million des morts, exterminés pour ce qu’ils éiaient

Cela nous donne espoir et patience que le Bon pasteur n’oubliera pas de rencontrer personnellement, le peuple qui fait partis de ses brebis qui ont perdu plus d’un million de personnes, il y a une vingtaine d’années, dont la plupart ont périt dans les églises qu’ils ont pris comme refuge, dans lesquelles la plupart n’y ont pas trouvé la vie sauve, mais plus important que cela, ils y ont trouvé le salut de leurs âmes.

Vingt huit ans après ce drame rwandais, cette catastrophe humanitaire, et ce martyr de l’Eglise, il est grand temps que le Saint Père, caractérisé par son « ubumuntu », visite le peuple rwandais et l’encourage dans sa bataille de reconnaissance de son « prochain » et l’apprentissage de l’aimer au tant que soi-même, pour la gloire de Dieu.
Ceci n’est ni une demande ni une invitation ! C’est un acte chrétien, une obligation humaine ! UBUMUNTU

Auteur: MANZI
16

0 Commentaires

Laissez un commentaire

RwandaPodium © All Rights Reserved. Powered by thesublime.rw