L'Afrique que on veut

PARIS : Remaniement du gouvernement, Hervé Berville est nommé Secrétaire d’Etat à la .

Le député Hervé Berville, français d’origine rwandaise, et membre du parti la République en Marche et porte-parole du groupe parlementaire, vient d’être nommé au gouvernement Macron comme Secrétaire d’Etat à la Mer.

Après les élections du président Macron, et celles de députés, dans le remaniement ministériel qui en est suivi, Hervé Berville, député de la République en Marche des Côtes-d’Armor depuis 2017 et porte-parole du groupe parlementaire, a été nommé Secrétaire d’Etat à la Mer.

Hervé Berville est un macroniste de la première heure. Engagé dès l’automne 2015 au sein des Jeunes avec Macron, il est devenu référent du mouvement pour les Côtes-d’Armor en décembre 2016. Elu pour la première fois député sous l’étiquette LREM il y a cinq ans, il a été porte-parole du groupe présidentiel à l’Assemblée nationale et membre de la commission des Affaires étrangères. Lors du dernier scrutin, il a été reconduit avec 55,83 % des voix face à un représentant de la Nupes.

Tout juste réélu dans la 2e circonscription des Côtes-d’Armor le 19 juin dernier, Hervé Berville quitte déjà les bancs de l’Assemblée nationale. Le député breton de 32 ans vient d’être nommé secrétaire d’Etat à la Mer dans le deuxième gouvernement d’Elisabeth Borne. Ce proche de Richard Ferrand remplace Justine Bénin, battue dans la 2e circonscription de Guadeloupe en juin et contrainte de lâcher son portefeuille. Emmanuel Macron avait demandé aux ministres et secrétaires d’Etat de démissionner en cas de défaite aux législatives.

Ex-représentant de la France au Rwanda

Orphelin tutsi lors du génocide du Rwanda, le député LREM avait été choisi par Emmanuel Macron pour représenter la France à Kigali en 2019, lors de la 25e commémoration du massacre.

Diplômé de l’IEP de Lille et de la London School of Economics, Hervé Berville est spécialiste en étude de développement. En tant qu’économiste, il a occupé le poste de volontaire international en administration pour l’Agence française développement (AFD) au Mozambique.

Herve Berville, avait été pressenti à plusieurs reprises pour intégrer le gouvernement, cette fois c’est la bonne. Après avoir été pressenti en juillet 2020 et en mai dernier pour faire son entrée au gouvernement – sans succès –, Hervé Berville obtient cette fois son maroquin. L’économiste, âgé de 32 ans, a été nommé, ce lundi, secrétaire d’Etat en charge de la Mer. Il remplace l’éphémère ministre Justine Bénin, issue du Modem, battue aux législatives en Guadeloupe.

Pour Hervé Berville, ce portefeuille gouvernemental est la consécration de plusieurs années d’engagement à La République en marche. Dès 2015, l’économiste, jusqu’alors proche du Parti socialiste, rejoint les Jeunes avec Macron.

En 2017, ses diplômes à n’en plus compter et sa jeune carrière entamée dans la société civile tapent dans l’œil de la macronie à la recherche de profils pour symboliser ce « nouveau monde » vanté à tout bout de champ.

Berville est investi dans la 2e circonscription des Côtes-d’Armor où il est facilement élu. Puis réélu en juin 2022, dans un scrutin pourtant peu favorable aux marcheurs bretons qui a vu son mentor, Richard Ferrand, perdre.

On pressentait Eric Bothorel. C’est finalement un autre député « Renaissance » des Côtes d’Armor, Hervé Berville, qui prend le poste de secrétaire d’Etat chargé de la Mer. C’est le seul Breton à entrer au gouvernement après le remaniement de ce lundi matin (4 juillet). Un jeune homme qui avale les étapes à la vitesse Grand V.

Depuis qu’il avait réélu député de Dinan le 19 juin dernier, il savait qu’une entrée au gouvernement était possible. Depuis ce lundi 4 juillet, Hervé Berville est officiellement secrétaire d’Etat chargé de la Mer.

Une ascension fulgurante

A seulement 32 ans, cet économiste de formation semble brûler les étapes. Né au Rwanda, orphelin et évacué par l’armée française en raison du génocide contre les Tutsi en 1994, il est adopté par un couple de Pluduno, près de Dinan.

Il fait ses études au lycée Les Cordeliers, à Dinan, puis une classe préparatoire aux grandes écoles littéraire au lycée Ernest-Renan, à Saint-Brieuc.

Par la suite, il poursuit ses études à l’Institut d’études politiques de Lille et à la London School of Economics, où il obtient une maîtrise universitaire ès sciences en histoire économique.

De 2013 à 2016, il est au Mozambique pour l’Agence française de développement (AFD)

Entrée en politique dès 2015, à 25 ans, il débarque dès l’automne 2015 au sein des Jeunes avec Macron. Pendant la campagne présidentielle, il s’engage à porter dans sa région le programme économique d’En marche.

Dans la foulée des présidentielles 2017, il se présente aux législatives dans la circonscription de Dinan, dans les Côtes d’armor, et l’emporte les élections.

Sa jeunesse ? il en fait un atout.

Questionnée sur son manque de maturité, le jeune député s’inscrit alors dans la grande vague « En marche ». « L’inexpérience politique ne veut pas dire le manque de compétences » assure-t-il alors, prônant le « renouvellement politique » cher à Emmanuel Macron.

Hervé Berville fait même de son âge un atout : « Ce n’est pas une faiblesse, c’est un fait, je revendique mon âge, ma jeunesse, ça permet aussi d’avoir un regard neuf sur les pratiques politiques. »

Pendant sa première mandature, il a été porte-parole du groupe LREM à l’Assemblée nationale. Porté sur les questions internationales et le développement, il était aussi membre de la commission des affaires étrangères.
Son fait d’armes ? Une la loi de « lutte contre les inégalités mondiales », adoptée à l’unanimité.

Une réélection qui lui donne du poids

Cinq ans plus tard, il se présente et l’emporte à nouveau dans la deuxième circonscription des Côtes d’armor, avec 55,83% des voix, face à son adversaire, Bruno Ricard (Nupes).

Cette réélection relativement aisée lui donnait une certaine légitimité pour entrer au gouvernement. C’est désormais chose faite.

Sa suppléante, Chantal Bouloux, le remplace au poste de député.

Auteur: MANZI
6

0 Commentaires

Laissez un commentaire

RwandaPodium © All Rights Reserved. Powered by thesublime.rw