L'Afrique que on veut

RDC - KENYA : Ruto et Tshisekedi Et la Sécurité A l’Est de LA RDC

Le président kényan William Ruto achève sa mission officielle à Kinshasa, Ce lundi 21 novembreOù AVEC son homologue Tshisekedi ils ont évoqué la sééurité à l’Est de la RDC.

Pendant environ une heure et demie, le prééident Felix Tshisekedi et son homologue du Kenya, Willian Ruto, ont discuté sur plusieurs questions d’intérêt commun, notamment la sécurité dans la partie Est de la RDC.

Au cours de la conférence de presse au sortir de ce tête-à-tête avec Félix Tshisekedi, William Ruto, qui visite la RDC pour la première fois en tant que président de la République kényane, a insisté sur les conséquences régionales de la crise sécuritaire dans l’Est congolais.

Sans entrer dans les détails, il a affirmé que sa présence à Kinshasa a pour but de réaffirmer l’engagement de son pays à faire tout le nécessaire pour appuyer la RDC.

Imposer la paix

« Le Kenya va jouer pleinement son rôle », a-t-il dit en rappelant que les troupes de son pays sont déjà en déploiement dans l’Est congolais. Il a également rappelé le mandat des ces soldats. Il s’agit, a dit William Ruto, d’un mandat d’imposition de la paix contrairement, a t-il souligné, à d’autres forces dites « de maintien de la paix » présentes dans la région.

William Ruto a également rappelé l’importance du processus politique pour des solutions, a-t-il dit, « durables ».

De son côté, Félix Tshisekedi a insisté sur l’importance de la paix dans la région pour accélérer l’intégration économique dans le cadre de la zone continentale de libre-échange.

Le point sur les combats entre les FARDC et le M23

Selon plusieurs sources, société civile et sécuritaires, contactées ce lundi 21 novembre au matin, les combats repris ont principalement dans le groupement de Tongo. C’est toujours dans le territoire de Rutshuru, mais du côté est, de l’autre côté du parc des Virunga. C’est aussi la porte d’entrée de Masisi. Des témoins évoquent des détonations du côté de Kabizo et Kanaba.

Sur le front sud, celui qui est à une vingtaine de kilomètres de Goma, il semble que les combats n’ont pas repris. Hier, dimanche 20 novembre, les FARDC faisaient face au M23 dans la zone des « trois antennes ». C’est sur la RN2 reliant la capitale du Nord-Kivu au territoire de Rutshuru.

Enfin côté nord, il y a deux fronts : vers Mabenga, c’est calme depuis une semaine. En revanche, une avancée des rebelles a été signalée par plusieurs de nos sources sur l’axe Kiwanja-Ishahsa, c’est sur le côté ouest du Rutshuru. Notamment dans la zone de Katwiguru dans le groupement de Binza.

Cet axe, il est important car il mène au poste-frontière d’Ishasha, qui est l’un des derniers grands postes-frontières du Rutshuru contrôlés par les FARDC depuis la prise de Bunagana en juin 2022 et de Kitagoma, il y a quelques jours.

Auteur: MANZI
15

0 Commentaires

Laissez un commentaire

RwandaPodium © All Rights Reserved. Powered by thesublime.rw