L'Afrique que on veut

RDC : LE FOYER DES REBELIONS A LA PORTE DE KINSHASA, DOUZE MORTS A MALUKU

En se focalisant sur le M23 et le Rwanda, Fatshi Le Beton, comme on appelle l’homme fort de Kinshasa, essaie de faire la diversion sur le Rwanda, alors que sa maison est en feu, et bientôt, le bouc-émissaire ne suffira plus pour exorciser le mal congolais.

Maluku, une de 24 communes de la ville-province de Kinshasa, est touchée par les attaques des assaillants en provenance du territoire de Kwamouth dans la province de Mai-Ndombe.

D’après le Vice-premier ministre, ministre de l’intérieur, sécurité, décentralisation et Affaires Coutumières Daniel Aselo Okito, 12 personnes ont été tués dans cette partie de la capitale. L’Armée et la police sont déjà en action en vue de sécuriser cette zone.

Passant en revue la situation sécuritaire dans quelques provinces, il a indiqué que la Commune de Maluku à Kinshasa est touchée aussi par les attaques des assaillants en provenance de Kwamouth. 12 compatriotes ont perdu la vie ces derniers jours.

La police et l’armée sécurisent déjà cette zone », a rassuré le patron de la territoriale dans le compte rendu de la réunion lu vendredi 2 décembre 2022 par Patrick Muyaya, ministre de la communication et médias. Mais l’expérience nous a déjà montré, qu’il est souvent difficile de différencier les rebelles et les membres de la FARDC dans leur agissement vis-à-vis de la population.


Les violences communautaires à Kwamouth ont fait plus de 200 morts depuis juin. Malheureusement il n y a pas eu un deuil national, comme on vient de décréter un deuil national de trois jours pour les morts attribués faussement au M23. Mais il fallait une déclaration fracassante juste pour attirer l’attention du monde sur ces frères ennemis diabolisés.

Depuis que la population meurt en Ituri, aux deux Kivu, au Katanga, au Kasai et dans le Kongo central, par dizaines et par jour, les deuils nationaux auraient déjà couverts les 365 jours de l’année, si réellement, ils étaient décrétés comme cela se devait.

Les violences de Kwamouth ont atteint le territoire de Bagata au Kwilu où plusieurs dizaines de personnes ont été tuées depuis septembre. Des centaines de maisons ont été détruites et incendiées, sans compter des milliers de déplacés.

Dans le registre des sinistres et catastrophes, il a informé le conseil de dégâts enregistrés lors des pluies diluviennes dans le secteur de Lulelenge, territoire de Fizi en province du Sud Kivu faisant écroulées 386 maisons et 73 autres fortement endommagées ainsi que les inondations des 45 villages et 12 écoles dans la province de la Tshopo.

« À cela, s’ajoute l’accident occasionné par une baleinière qui a heurté un bateau moderne à 180KMs de Mbandaka causant la perte en vies humaines et matériels » ajoute le document lu par Patrick Muyaya.

Décidément le sort s’acharne sur nos frères congolais. Au nom de l’ « Ubuntu » on est à leur service pour apporter assistance là où c’est possible et nécessaire. Pour cela, il faut cesser les mensonges, les diversions et les accusations gratuites, mais plutôt il faut que les leader congolais prennent le taureau par les cornes et deviennent responsables.

Auteur: MANZI
60

0 Commentaires

Laissez un commentaire

RwandaPodium © All Rights Reserved. Powered by thesublime.rw