L'Afrique que on veut

RDC – USA : Le secrétaire d’État américain Blinken CONTINUE à Babysitting Tshisekedi

La semaine passée, le secrétaire d’État américain Blinken a continuer à babysitting le président Tshisekedi, en s’entretenant avec lui au téléphone en lui rappelant la situation sécuritaire de son pays sans oublier l’ethnisme et la transgression des droits de l’homme qui y règnent.

Au cours de leur entretien, le Secrétaire d’État américain, Antony Blinken, a exprimé sa profonde préoccupation face à l’escalade de la violence dans l’est de la République Démocratique du Congo . Cette information nous vient d’une déclaration de Blinken faite via son compte Twitter officiel.

Dans son entretien avec Tshisekedi, Blinken n’a pas caché ses inquiétudes pour les victimes des conflits qui sont dans le pays. Il a dit que « dans mon appel avec le Président Tshisekedi, j’ai exprimé ma profonde préoccupation pour ceux qui ont été tués, blessés, déplacés ou laissés vulnérables par la violence en cours dans l’est de la RDC », lit-on dans son tweet.

La violence en cours dans l’est de la RDC a suscité une alarme internationale, de nombreux rapports faisant état de violations massives des droits de l’homme, y compris des meurtres, des déplacements de population et des actes de violence sexuelle. Blinken a insisté sur le fait que toutes les parties impliquées dans le conflit doivent respecter les Processus de Luanda et de Nairobi, qui visent à apporter une résolution pacifique aux conflits dans la région.

Dans le cadre de son appel, Blinken a réitéré l’engagement des États-Unis à travailler avec la RDC et d’autres partenaires régionaux et internationaux pour promouvoir la paix et la stabilité dans la région. Cela comprend la mise en place de mécanismes de responsabilité pour ceux qui violent les droits de l’homme.

Les préoccupations des Etats-Unis, sont les mêmes que celles de la région est-africaine qui a fourni les forces armées neutre pour ramener la paix et la maintenir à l’Est de la RDC. Cette démarche est contraire à celle du gouvernement congolais qui, assis dans sa tour, rêve à ce que le monde entier combatte à sa place ses propres citoyens, victimes de la mauvaise gouvernance.

Ce développement souligne l’engagement continu des États-Unis à s’engager dans les affaires internationales et à promouvoir les droits de l’homme et la paix à l’échelle mondiale. La situation dans l’est de la RDC reste volatile, et la pression internationale continue de croître pour une résolution pacifique du conflit.

Auteur: MANZI
7

0 Commentaires

Laissez un commentaire

RwandaPodium © All Rights Reserved. Powered by thesublime.rw