L'Afrique que on veut

RDC : Un groupe koweïtien se positionne sur le gaz du lac Kivu

Kinshasa prévoit d’octroyer une série de licences en juin prochain. Par AJ.S

Fouad M.T. Alghanim, Chairman and CEO of Fouad Alghanim and Sons Group

En visite actuellement au Koweït, le ministre Rd-congolais des Hydrocarbures, Didier Budimbu Ntubuanga a présenté au puissant patron du conglomérat Alghanim International Fouad Alghanim, les opportunités offertes par le secteur pétrolier et gazier de la RDC.

Kinshasa prévoit d’octroyer une série de licences en juin prochain. Les autorités congolaises cherchent des partenaires pour permettre au pays de transformer le gaz du lac Kivu (à l’Est du pays) en électricité. S’il aboutit, ce projet permettra de répondre efficacement aux besoins énergétiques des populations locales.

D’après le dirigeant de la holding koweïtienne, le secteur congolais des hydrocarbures représente « une opportunité intéressante pour son groupe ». Il a indiqué l’engagement que son groupe soumissionnera pour le prochain cycle d’appels d’offres qui sera lancé en RDC.

Situé à l’Est de la RDC et au Rwanda, le lac Kivu est l’un des plus grands cours d’eau d’Afrique. Avec les 60 milliards m3 de méthane dissous qu’il abrite et les 300 milliards m3 de CO2 qu’il génère, en raison de sa localisation sur une zone sismique active, le lac Kivu a le potentiel de fournir plus de 700 MW d’électricité sur au moins 50 ans, selon les estimations les plus fiables.

Contrairement au Rwanda, qui depuis 2008, a initié divers projets visant à exploiter les ressources du lac Kivu, l’engagement de la RDC pour le projet est récent. En 2019, le pays a signé un accord avec la société tunisienne Engineering Procurement & Project Management (EPPM) pour produire de l’électricité via le dégazage de la partie congolaise du lac.

Auteur: MANZI
17

0 Commentaires

Laissez un commentaire

RwandaPodium © All Rights Reserved. Powered by thesublime.rw