L'Afrique que on veut

RWANDA – CONGO : Paul Kagamé au Parlement congolais : « Il est grand temps de faire mieux .

Reçu au Parlement congolais, le 11 avril, le président Paul Kagamé a délivré un message dans lequel il a salué l’excellence des relations congolo-rwandaises, prôné l’unité des pays africains et appelé à agir avec urgence pour le bien-être de la population du continent.

« Nous connaissons les problèmes auxquels l’Afrique est confrontée. Et nous connaissons aussi les solutions. Ce qui manque, c’est que nous passions ensemble, de la parole à l’action, avec un sentiment d’urgence ». Cet extrait de l’allocution du chef de l’Etat rwandais devant les parlementaires congolais résume sa vision pour le développement de l’Afrique. Un développement assuré, a-t-il insisté, par le renforcement des modèles de gouvernance à l’échelle des nations, la promotion des communautés régionales et la réalisation de l’intégration continentale.

Au tout début de son propos, le président Kagamé a déclaré considérer sa visite comme une opportunité de renforcer la coopération au profit des citoyens des deux pays. Il a rappelé la vision partagée par Brazzaville et Kigali d’une région stable et prospère. En ce mois d’avril où son pays commémore l’anniversaire du génocide des Tutsis de 1994, le chef de l’Etat rwandais s’est montré sensible à la cérémonie organisée dans la capitale congolaise, le 7 avril, en lien avec ce drame. Il veut que les dures leçons de cette tragédie vécue par les Rwandais servent d’exemple à l’Afrique pour mieux se construire.

Défis sanitaires et sécuritaires

Un autre volet du discours du président rwandais concernait les problèmes auxquels l’Afrique est confrontée. Il a évoqué la crise sanitaire de convid-19 expliquant combien cette pandémie a montré qu’aucun pays ne peut à lui tout seul faire face à une telle calamité. D’où son appel à œuvrer ensemble, à la fois pour améliorer les systèmes de santé nationaux et constituer une chaîne de solidarité à plusieurs. Il a annoncé la mise en place par le Rwanda, le Ghana et le Sénégal d’une usine de vaccins à ARNm, en partenariat avec BioNTech, l’Union africaine et l’Union européenne.

Evoquant les questions sécuritaires du continent, le chef de l’Etat rwandais a salué le rôle joué par le président Denis Sassou N’Guesso dans le cadre de la crise libyenne. Le Rwanda et le Congo a-t-il déclaré, « sont déterminés à déployer des efforts pour résoudre les situations difficiles en cours, notamment dans la région du Sahel, en Éthiopie et en Somalie ». Sur ce même aspect, il a souligné que plus de 5000 soldats rwandais sont actuellement déployés en Centrafrique et au Soudan du Sud sous mandat des Nations unies, tandis que d’autres éléments combattent au Mozambique aux côtés des forces de la Communauté de développement d’Afrique australe.

L’intégration africaine

Qu’elle concerne les communautés régionales ou le continent, le président Kagamé estime que l’Afrique a les atouts pour assurer la prospérité de sa population. Il a révélé que les ensembles régionaux jouent un rôle essentiel et intègrent les plans de développement du Rwanda.

Dans ce sens, il a estimé que les parlementaires doivent jouer leur partition dans la consolidation des instruments comme la Communauté économique des Etats de l’Afrique centrale et la Communauté internationale de la région des grands lacs dont le Congo et son pays font partie.

Il a cité l’exemple de la Communauté de l’Afrique de l’est à laquelle vient d’adhérer la République démocratique du Congo comme septième membre, et qui revendique une population de 300 millions d’habitants. « Des communautés économiques régionales fortes sont des éléments essentiels pour une intégration continentale réussie », a poursuivi le chef de l’Etat rwandais.

Comme s’il voulait inscrire cette invite à l’intensification des relations entre son pays et le Congo dans le marbre, le président rwandais a eu cette phrase intense : « Nous sommes impatients de continuer à travailler ensemble, dans un partenariat mutuellement productif et bénéfique, pour les peuples du Congo et du Rwanda ». Des mots que Paul Kagamé a répétés le soir, lors du toast d’Etat qu’il a partagé avec son hôte Denis Sassou N’Guesso.

Gankama N’Siah

Auteur: MANZI
19

0 Commentaires

Laissez un commentaire

RwandaPodium © All Rights Reserved. Powered by thesublime.rw