L'Afrique que on veut

RWANDA : Starlink déploie l’Internet par satellite dans 50 écoles

Afin d’assurer l’accès à Internet à tous les écoliers et élèves du Rwanda, le gouvernement a mis en place le « Programme de connectivité scolaire ». Lancée en mars, la phase pilote du projet prend en compte 500 écoles sur toute l’étendue du territoire. Par Samira Njoya

Le ministère rwandais en charge des TIC et l’Innovation a annoncé le mercredi 5 juillet le déploiement d’Internet par l’opérateur Starlink dans 50 écoles situées dans des communautés rurales du pays.

Cette première phase constitue selon le ministère une étape importante vers la réduction de la fracture numérique et la réalisation de l’accès universel à l’Internet dans les écoles, en particulier dans les zones difficiles d’accès.

L’initiative annoncée quelques mois plus tôt s’inscrit dans le cadre du Programme de connectivité scolaire introduit par le gouvernement rwandais en mars 2023. Le projet est rendu possible notamment grâce à la collaboration entre le gouvernement rwandais, la société américaine Starlink et une contribution de Tony Blair, l’ancien premier ministre du Royaume-Uni qui à travers sa fondation s’engage pour la connexion de 10 % des 500 écoles de la phase pilote du projet.

Le déploiement d’Internet dans ces 50 écoles au Rwanda devrait garantir l’accès à des possibilités d’apprentissage en ligne et de meilleurs résultats scolaires à plus de 18 000 élèves. Le projet intervient alors que 44,4 % des écoles rwandaises n’ont pas encore accès à Internet.

En février, la ministre des TIC et de l’innovation, Paula Ingabire avait fait savoir qu’environ 3 000 écoles sur les 6 756 écoles que compte le Rwanda n’étaient pas encore connectées à Internet.

Le Rwanda figure parmi les nations africaines avec un niveau de préparation numérique louable. Tous les secteurs sont en cours de transformation dans le pays, y compris l’éducation.

Le gouvernement rwandais veut connecter 3 000 écoles de plus à Internet d’ici 2024. C’est l’une des déclarations faites récemment par la ministre des TIC et de l’innovation, Paula Ingabire, lors d’une session plénière de la Chambre des députés.

Répondant aux questions posées sur l’avancée des projets dans le secteur des TIC, la ministre a déclaré : « actuellement, il y a 6 756 écoles, comprenant des écoles primaires, secondaires et des enseignements et formations techniques et professionnels (TVET) dans le pays. Parmi ces écoles, environ 3 000, soit 44,4 % du total, ne sont pas connectées à Internet ».

« Nous avons un projet d’éducation intelligente, grâce au financement de 30 millions de dollars que nous avons obtenu de la China Exim Bank, dans le cadre duquel nous allons connecter au moins 1 500 écoles », a-t-elle ajouté.

Outre la China Exim Bank qui a apporté son soutien au gouvernement Rwandais dans le cadre de son projet de transformation numérique, la Banque mondiale a approuvé en 2021 un financement de 100 millions de dollars pour ce projet. L’objectif est d’accroître l’accès au haut débit, aux services publics numériques et de renforcer l’écosystème d’innovation numérique.

Selon la ministre, la majeure partie de ce financement a été allouée à l’infrastructure pour la connectivité du dernier kilomètre, y compris l’accès à Internet pour les écoles. « En utilisant les fonds de la China Exim Bank, et ceux de la Banque mondiale, il a été observé qu’environ 3 000 écoles qui ne sont pas connectées à Internet y auront accès d’ici 2024 », a-t-elle observé.

Ainsi, selon Emmanuel Mfitumukiza, président du chapitre rwandais de l’Internet Society, la connectivité Internet dans les écoles primaires et secondaires contribuera à la mise en œuvre d’un programme d’études basé sur les compétences et permettra d’augmenter l’alphabétisation numérique dans les écoles même les plus éloignées du pays.

Auteur: MANZI
8

0 Commentaires

Laissez un commentaire

RwandaPodium © All Rights Reserved. Powered by thesublime.rw