L'Afrique que on veut

SITUATION EN RDC : Un quart de la Population Congolaise Souffre d’Insécurité Alimentaire – Selon .

Sur les cinq dernières années, près de 26 millions de personnes souffrent d’insécurité alimentaire soit environ 1 Congolais sur 4 selon PAM, dans une conférence de presse.

Au moins 27 millions de personnes sont confrontées à un niveau très élevé d’insécurité alimentaire aiguë en République Démocratique du Congo (ONU)

Le Programme alimentaire mondial (PAM) a organisé, ce vendredi 21 octobre, un café de presse à son siège axé sur le thème “la sécurité alimentaire et transfert monétaire à N’sele”.

Le PAM note que c’est son premier programme en faveur des communautés urbaines de la RDC couvrant la période de 2021- 2024 . Il vise à aider environ 115. 000 personnes en apportant une assistance alimentaire sous forme de transferts monétaires aux personnes vulnérables vivant dans la zone de santé de N’sele à Kinshasa touchées durement par l’impact socio-économique de la COVID-19.

Le PAM a, en outre, révélé que selon la 20e classification intégrée par des phases de sécurité alimentaire (IPC), 25,9 millions de personnes en RDC sont en situation d’insécurité alimentaire.

« La situation est relativement grave parce que sur les cinq dernières années on a toujours ce chiffre inquiétant de 25,9 millions de personnes qui souffrent d’insécurité alimentaire donc c’est globalement un Congolais sur 4.

Cette situation de la faim concerne tout le pays. Ce ne sont pas, seulement les zones à conflit mais aussi les zones qui ne sont pas en conflit.

Ce pays agricole, est dans une dépendance excessive de l’importation de produits d’alimentation tels que les produits comme de céréale, et les denrées comme les protéines animales qui doivent venir de l’étranger pour qu’on puisse se nourrir et cela nous donne une situation d’extrême vulnérabilité à tous les chocs qui peuvent venir de l’extérieur comme la crise en Ukraine, a précisé Mark Sekpon, coordonnateur des structures oeuvrant dans le secteur de la sécuritaire alimentaire en RDC.

Et d’ajouter : « Malgré de vastes ressources naturelles, le potentiel de la RDC est inexploité et le pays est l’un des plus pauvres du monde. Bien que 75% de la population vive en zone rurale, 72% de ces ménages vivent dans la pauvreté et plus de 65% sont des jeunes ».

Pour essayer de contrer la situation, un projet pilote financé par l’ Usaid et le Royaume Uni ainsi que d’autres partenaires tel que la FAO, la Belgique, le Canada. en collaboration avec le ministère des Affaires Sociales, des Actions humanitaires de la RDC, l’Institut national de la statistique, l’’Ong World Vision, l’opérateur de téléphone mobile Vodacom , et la Trust Merchant Bank.

Ce projet consiste à assister les familles à devenir plus autonomes et le gouvernement de la RDC à mettre en place un système de protection sociale adapté aux enfants et aux femmes et capable de réagir aux chocs, qui pourra être reproduit ailleurs. Il offre également l’opportunité de tester les nouveaux outils de protection sociale tel que le registre social et le questionnaire standard d’éligibilité.

Parmi les avancées réalisées depuis le début de ce projet, le PAM explique que 1,4 millions de personnes ont été assistés, 181.000 écoliers nourris, 500.000 enfants, femmes et filles enceintes et allaitantes ont reçu une alimentation nutritive, 16 millions de dollars de cash transférés ou encore 13.000 tonnes de denrées alimentaires distribuées.

Mais c’est une goute d’eau par rapport des besoins immences, dans un vaste pays avec une gestion problématique.

Auteur: MANZI
55

0 Commentaires

Laissez un commentaire

RwandaPodium © All Rights Reserved. Powered by thesublime.rw