L'Afrique que on veut

VIH-SIDA : Le Rwanda Sur La Bonne Voie

Le Rwanda poursuit sa bonne gestion du sida et veut atteindre les objectifs de l’OMS en luttant contre l’épidémie. Le Rwanda en est aujourd’hui à 94 % de séropositifs qui connaissent leur statut, 93 % d’entre eux sont suivis et 91 % n’ont plus de charge virale détectable.

Au Rwanda, l’Onusida estimait en 2021 à 2 400 le nombre de morts liées à la maladie dans le pays, un chiffre en baisse de 84 % depuis 2004. L’Organisation mondiale de la santé cite d’ailleurs le pays comme l’un des neuf pays africains en bonne voie pour atteindre les objectifs de lutte contre l’épidémie d’ici 2025.

Selon les chiffres de l’Onusida, le Rwanda en est aujourd’hui à 94 % de séropositifs qui connaissent leur statut, 93 % d’entre eux sont suivis et 91 % n’ont plus de charge virale détectable, et veut désormais atteindre les 95 % pour les trois critères.

Au centre de santé public du quartier de Remera dans la capitale Kigali l’infirmier Ruvuzandekwe Phanuel consulte le dossier de l’une de ses patientes dans la salle de consultation : « On leur demande pendant la consultation leur poids, les résultats du test de la charge virale du VIH, puis ils vont à la pharmacie, où ils reçoivent des conseils sur la bonne adhésion aux médicaments. »

Objectif : s’assurer du bon suivi du traitement et vérifier régulièrement l’évolution du virus et un accompagnement personnalisé selon le risque que présente le patient :« Ca peut être tous les mois, ou les trois ou six mois. Aujourd’hui, j’ai reçu la patiente après un mois, parce que sa charge virale est encore détectable. »

Dans le centre de santé, environ 20 nouveaux cas positifs sont détectés tous les mois, avec de plus en plus de dépistages ciblant les personnes à risque et liées à des patients séropositifs. Leonidas Batamugira, directeur de l’établissement : « Notre objectif, c’est d’atteindre les ambitions des trois 95 : 95 % de diagnostiqués, 95 % des personnes diagnostiquées sous traitement et 95 % des personnes sous traitement qui n’ont plus de charge virale. »

Selon les chiffres de l’Onusida, le Rwanda en est aujourd’hui à 94 % de séropositifs qui connaissent leur statut, 93 % d’entre eux sont suivis et 91 % n’ont plus de charge virale détectable.

Auteur: MANZI
100

0 Commentaires

Laissez un commentaire

RwandaPodium © All Rights Reserved. Powered by thesublime.rw